Perfectionnisme ou excellence ?

Myriam Vandenbroucque     02/02/13    
Perfectionnisme ou excellence
Quelle influence sur votre marketing authentique ? Avez-vous une tendance « Perfectionniste » ? 

Nous avons tous en nous un certain besoin de perfection, tout particulièrement dans notre recherche de la réussite. Et c’est plutôt positif… Alors pourquoi nous poser cette question ?

L'important est de savoir « si », ou « en quoi » notre tendance au perfectionnisme nous freine dans notre action… ou pas. Etes-vous de ceux qui recherchent la perfection ? Cherchez-vous à faire le meilleur travail possible, à fixer des objectifs et travailler dur pour les atteindre, à vous fixer des standards élevés ? Saviez-vous que le perfectionnisme n'est pas de tout à fait cela ? Le perfectionnisme est un long chemin quelquefois exaspérant vers l’objectif zéro défauts. Il ne laisse aucune place pour l’apprentissage, pour l’erreur, pour les limites personnelles ou pour le changement d’avis. 

Le perfectionnisme peut même quelquefois paralyser, ou tout du moins freiner la créativité, la prise de risque, ou tout simplement nous empêcher de prospecter !!

Je me souviens lorsque je me suis mise à mon compte, il me fallait absolument une plaquette « parfaite » avant de prendre mon téléphone ou de participer à des réunions de réseaux. Mais à un moment je me suis fait violence en me disant « tu ne seras jamais totalement satisfaite… qu’est-ce que tu risques ? le pire, c’est qu’on te dise NON… et si en plus, en agissant, tu peux : 

  • t’entraîner à présenter ton offre
  • clarifier ton message
  • apprendre ce que recherchent vraiment tes prospects
  • savoir que tel ou tel profil de client n’est pas ton client idéal… 
  • Bref… si tu peux apprendre de tes erreurs (ou au moins de ton imperfection), alors tu auras gagné ! »

Parce qu’il y a une différence entre « excellence » et « perfection » !Aspirer à être vraiment bon, c’est de l’excellence. Alors qu’aspirer à être parfait, sans défaut… c’est du perfectionnisme. Qu’en est-il pour vous, de vos outils de communication ? Etes-vous comme moi, et aussi comme ma cliente Carole, qui a fait appel à moi parce qu’elle avait l’impression de tourner en rond, sans pouvoir prospecter… parce qu’elle n’arrivait pas à finaliser sa présentation ? Parce que dans ce cas, ce n’est pas du perfectionnisme qui vous freine. C’est tout simplement le fait d’avoir du mal à répondre aux questions : A QUI je sers ? à QUOI je sers ? Quelle est ma DIFFERENCE ? et COMMENT le faire savoir ? J’ai une bonne nouvelle pour vous ! Avec l’aide de votre coach marketing, vous levez ces freins très rapidement… Et vous êtes sur la voie de l’excellence… vous avez en mains toutes les cartes pour créer les supports de prospection qui transformeront vos prospects en clients. Souvenez-vous : votre premier outil marketing, c’est vous. Alors décidez maintenant d’AGIR pour mettre toutes les chances de votre côté.

Je vous propose une check-list qui vous aidera à identifier si vous avez une tendance au perfectionnisme, et quelle en est l’influence sur votre démarche marketing.

1. Je ne fais jamais rien à moitié. C’est tout ou rien pour moi. Tout simplement.
2. Les personnes qui font les choses à moitié m’énervent.
3. Je crois qu’il n’y a qu’une seule façon de faire les choses et qu’elles devraient toujours être faites de cette façon.
4. Je suis en colère ou sur la défensive quand je fais des erreurs. Je déteste ça.
5. J’ai souvent du mal à démarrer les projets et à respecter les délais. Ou si je le fais, je me tue à la tâche pour y arriver.
6. Je me sens humilié quand les choses ne sont pas parfaites.
7. Je n’aime pas admettre ne pas savoir comment faire quelque chose ou être un débutant. Si je ne peux pas faire quelque chose de façon parfaite, je ne le fais pas.
8. Les gens disent que j'attends trop de moi-même. Ou d’eux d’ailleurs.
9. Dans ma famille, personne ne pouvait jamais être complètement à la hauteur des attentes.
10. Je suis dur avec moi-même quand je perds, même si c’est seulement un jeu ou un match amical.
11. J’évite souvent les activités de groupe.
12. Je ne pense pas que le travail doit être amusant ou agréable.
13. Même quand je réussi quelque chose, je me sens déçu ou ressens un vide.
14. Je critique sans cesse les autres ainsi que moi-même.
15. J’ai besoin de contrôler la situation. Si je ne peux pas être aux commandes, je ne participe pas.
16. Peu importe tout ce que j’ai fait. Il y a toujours plus que je peux faire.
17. Je ne délègue pas souvent et quand je le fais, je vérifie toujours au moins 2 fois pour m’assurer que le travail soit bien fait. Surprise !! il y a toujours quelque chose qui ne va pas.
18. Je crois qu’il est possible de faire quelque chose parfaitement et je suis sûr que si je m’y consacre, si je m’accroche, je peux y arriver parfaitement.
19. Oublier ou pardonner n’est pas quelque chose que je fais facilement.
20. J’ai du mal à finaliser (ou même à commencer) la création de mes supports de prospection… parce que la prospection en elle-même m’intimide parce que je ne sais pas comment m’y prendre parce que mon offre n’est claire pour personne sauf moi parce que je n’arrive pas à faire une présentation parfaite parce que j’ai besoin d’un coup de pouce de MonCoachMarketing.com ?

Il y a une différence entre l’excellence et la perfection. S’efforcer à être vraiment bon relève de l’excellence. Exiger que tout soit impeccablement parfait relève du perfectionnisme. Ce n’est en aucun cas négatif, SAUF si cela vous empêche d’avancer…

Qu’en est-il pour vos supports de communication ? Êtes-vous satisfait de ce que vous avez ? Pensez-vous pouvoir améliorer votre prospection ? Avez-vous besoin d’un coach marketing pour vous donner un coup de pouce ? Si oui, alors contactez-moi maintenant pour que nous convenions d’un rendez-vous !

Nos vidéos

À propos de l'auteur

Myriam Vandenbroucque
Myriam Vandenbroucque

Fondatrice et dirigeante de Core-Success : The Corporate Human Connexion.