« Partenaires et périmètres d’actions », les croyances

Claudine DUPONT     12/09/13    
partenaires et perimetres actions croyances

Trop occupés à développer l’activité de nos entreprises, nous oublions l’essentiel et avons une vision parcellaire du périmètre d’actions de nos principaux partenaires.

Généralement nous pensons avoir fait les bons choix nous contentant de ce qui nous est donné. Certaines situations, nous amènent parfois à revisiter nos schémas et lorsque nous analysons plus précisément les choses, nous constatons souvent avoir oublié quelques détails d’importance, par manque de temps et aussi par manque de connaissances.

Pour vous aider à réviser la valeur ajoutée apportée à l’entreprise, il semble important de mettre le zoom sur les deux principaux partenaires d’une PME.

Bien évidemment des questions primordiales seront posées, pour apporter un regard objectif.

Avocat

Vous avez rencontré votre avocat pour la première fois lors de la constitution des actes légaux. Vous faite peut-être appel à ses services ponctuellement.

Il reste néanmoins à se poser des questions au-delà du périmètre habituel
Quel est l’origine du lien et la qualité de la relation de confiance ?
Quel est son niveau de services sur la connaissance de votre activité, la qualité et le délai de l’exécution ?
Quels sont ses spécificités, droit des affaires, droit social ou les deux ?
Est-il en capacité de vous accompagner sur une levée de fonds via l’entrée au capital ?
Avez-vous questionné ce partenaire, sur les autres services et appuis qu’il peut vous apporter ?

Expert-comptable

Dans la majorité des cas, vous avez choisi votre Expert-comptable pour son implantation géographique ou pour son tarif, afin qu’il prenne en charge votre traitement comptable et fiscal.

Si vous avez des collaborateurs, vous lui avez aussi confié le traitement des données sociales. Vous transmettez vos documents à la personne en charge de votre dossier, sur une fréquence mensuelle ou trimestrielle. Vous rencontrez l’expert-comptable en titre 1 à 2 fois dans l’année ou lors d’une demande ponctuelle.

Mais qu’en est-il de l’aide au quotidien et surtout du conseil sur la gestion financière de votre entreprise ?
Quel est le vécu de cette collaboration contrainte ou appui participatif ?
Quel est son niveau d’écoute et de conseil, sur vos problématiques quotidiennes ?
Vous fournit-il une veille stratégique adaptée à votre activité ?
Vous livre-t-il les productibles élémentaires à la clôture de vos comptes ?
Quel est l’aide apportée sur vos outils de gestion et sur quel rapport qualité/prix ?
Avez-vous questionné ce partenaire, sur ses obligations et ses limites ?

Si vous avez quelques difficultés à répondre à ces questions, en soit ce n’est pas grave. Prendre conscience passe par un questionnement auquel il faudra trouver des réponses et vous pouvez vous faire accompagner sur la réalisation d’un diagnostic.

Ne rien faire risque d’amener le dirigeant de l’entreprise dans des situations difficiles tant sur le plan relationnel que professionnel.