Comment optimiser son site internet avec les légendes des photos

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/05/19    
optimiser site internet legendes photos

Une légende représente un « un texte court accompagnant une photographie, un schéma, une carte ou un graphique. Celle-ci peut-être revêtir plusieurs formes : descriptive, interprétative, informative. La légende doit-elle être omniprésente ? Change-t-elle vraiment la vision qu’on a d'une photographie ou d’un graphique ? Dans quel cas l'utiliser ou ne pas l’utiliser ? Où se trouve sa limite ?

Une légende pour franchir les barrières

Une photographie, un schéma, une carte  ou un graphique inséré dans un site internet peuvent être reconnus par tout internaute dans le monde entier. Mais aucun des internautes ne donne à une image la même valeur symbolique, car chacun a une culture visuelle et des croyances différentes, des conditions socio-économiques qui lui sont propres et qui vont influencer sa vision. La photographie sur un site internet notamment de contenu est un genre particulier, en ce sens qu’elle est vue en relation avec une légende, un titre, un texte. La légende de l’image est très souvent laissée à la charge du rédacteur. Il s’avère cependant nécessaire de lui transmettre tous les éléments nécessaires à la rédaction de la légende.

Quelques conseils pour optimiser le référencement des images :

1/ Bien choisir Le nom d’une image

Google ne sait pas encore lire une image même si l’avenir pourrait être différent, vous devez donc lui indiquer ce qui figure sur votre photographie, schéma, carte ou graphique. Par exemple, si vous souhaitez référencer des photos d’un de vos produits, du dirigeant de votre entreprise, écrivez paul-dynamique.jpg, et Google pourra ainsi positionner votre image avec pertinence

La légende de l’image correspond au texte affiché sous l’image, elle n’apporte pas de plus-value directe en terme de référencement. Elle peut être utile pour l’expérience utilisateur et apporte du contenu autour de l’image. Elle permet de soigner le contexte. Cependant, la description longue de votre image n’est pas lue par Google mais se révèle judicieuse pour les pages attachement.

2/ Comment rédiger la légende ?

La légende et l’illustration appartiennent au premier niveau de lecture. Presque toujours, le lecteur voit la photo et lit la légende avant de lire l’article (sauf si elle est au milieu du texte, bien entendu). Elle doit apporter les éléments d’information indispensables à la compréhension de l’image quelle qu’elle soit et il est donc nécessaire de répondre aux questions suivantes :

  • De qui ?
  • De quoi s’agit-il ?
  • Où est-ce ?
  • Quels sont ces personnages ?

La légende reste là pour inciter l’internaute à entrer dans la lecture du site et emploie la même technique que celle utilisée pour rédiger un intertitre d’article de presse. Il s’agit d’écrire ce que l’internaute a envie d’apprendre en lisant l’article, où ce qu’il retrouvera dans le texte.

Dans tous les cas, il faut  se rappeler qu'une image, même parlante, parle mieux avec sa légende, et qu’une photo banale peut être optimisée par une bonne rédaction de la légende et donner envie.

Seule, la photo étroitement associée graphiquement à un titre peut -  éventuellement - se passer de légende, le titre en prenant la fonction. 

Une légende demeure un texte qui accompagne une illustration et qui donne la signification. Le texte doit expliquer le contenu de la photo et sa signification si les images ne peuvent être comprises facilement. L’image et sa légende forment un tout. Cette dernière ne peut  se comprendre sans l’image. L’image ne peut bien dire ce que le rédacteur veut lui faire dire sans la légende. Au final, on peut dire que l’une et l’autre se complètent.

La forme de ce texte - notamment sa longueur peut varier selon les indications de la mise en page.

On peut distinguer 5 formules de légendes :

La légende complémentaire

La légende doit apporter, les éléments complémentaires à l’information : la date et le nom du lieu par exemple.

La légende explicative

La photo peut contenir des composants inconnus des lecteurs  et qu’ils ne peuvent identifier, même si la photo présente une très bonne lisibilité.

La légende évocatrice

C’est une légende qui évoque  le sujet de l’article accompagnant  la photo et qui laisse même, dans certains cas entrevoir  sa tendance.

La  légende narrative

Elle raconte d’une manière  assez détaillée l’événement que la photo visualise. Selon l’intérêt  du sujet et la formule de publication, il peut s’agir d’une seule photo (journal quotidien) ou d’une série de photos (journal périodique).

On peut utiliser les légendes narratives dans le cadre d’un reportage photographique sans texte, où ne figurent que le titre et un assez grand nombre de photos. Les légendes racontent alors le déroulement de l’événement.

La légende citation

Elle est particulièrement indiquée pour les portraits et contient une ou deux phrases que la personne représente ou a prononcées dans un discours, dans une interview, dans une déclaration, etc. La citation doit être signée du nom de la personne  quand il est difficile de reconnaître la personne ou bien que celle-ci n’est pas connue des lecteurs.

Attention !

La légende  peut modifier considérablement  le sens de l’image. Elle peut  falsifier en  détournant abusivement l’image.

Donnez une note à cet article