8 opinions reçues sur l'idée !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    09/02/17    0
idees recues creation entreprise idee

Les Français sont de plus en plus attirés par l’entrepreneuriat mais de nombreuses idées reçues circulent et peuvent parfois induire les créateurs en herbe en erreur. 

Je dois trouver l’idée du siècle

La première idée reçue qui se retrouve le plus souvent dans les esprits, est le fait qu’il est indispensable d’avoir une idée exceptionnelle pour réussir sa création d’entreprise. Il faudrait obligatoirement inventer le Google ou le Facebook de demain pour réussir à lancer une entreprise, la développer et la pérenniser sur le long terme. La création d’une entreprise peut naître d’une idée tout à fait basique voire élémentaire et cette même entreprise peut tout à fait rencontrer le succès en un temps très bref. De nombreuses grandes entreprises (ou plus petites) évoluent dans des secteurs traditionnels et rencontrent de beaux succès. On considère même aujourd’hui que c’est davantage votre capacité à adapter votre projet à la demande, sans cesse évolutive, qui vous fera réussir, plutôt que le fait d’avoir une idée originale dès le départ.  

Il suffit d’une idée géniale pour réussir

Deuxième idée reçue, dans la même veine que la première : le fait qu’il suffise seulement d’avoir une idée géniale pour réussir. Avoir une idée originale et novatrice peut intéresser, dans un premier temps, davantage de personnes. Mais cette originalité recherchée par tant de personnes n’est pas pour autant gage de réussite. L’essentiel reste de répondre à un besoin et le succès réside dans votre manière de mener à bien votre projet. De nombreuses entreprises ont échoué malgré un concept plus que novateur et une idée de départ intéressante à première vue. D’autres facteurs sont à prendre en compte en dehors du simple produit/service que vous allez proposer : Le marché est-il prêt à accueillir votre produit ? Avez-vous bien défini votre politique commerciale ? Comment allez-vous faire connaître votre produit ? 

Je suis le premier à avoir cette idée

Je suis le premier à penser à cela, je suis le premier à penser à cette idée, je suis le premier à penser à cette chose, à cet objet, à ce concept… Prime à la priorité dans le monde de la création d’entreprise ! N’oubliez pas que la même idée naît souvent au même moment à deux endroits dans le monde. Quelqu’un a peut-être eu cette idée avant vous et l’a abandonnée car elle s’avérait inadaptée au marché. La réussite d’une entreprise ne dépend d’ailleurs pas de la jeunesse du concept ou du fait que le créateur ait eu l’idée en tout premier. La création d’une entreprise et sa gestion sur le long terme sont des facteurs primordiaux, des éléments essentiels qui permettent de mettre cette même entreprise sur la route de la réussite. Il est préférable d’être le dernier à expérimenter un concept que le premier à échouer.

Toutes les bonnes idées ont déjà été trouvées

Dans l’industrie par exemple, trouver des nouveautés, des concepts différents et novateurs par rapport à ce qui se fait actuellement peut s’avérer être un véritable challenge. Mais n’a-t-on pas cru que le lecteur CD était une innovation qui allait vivre une longue vie avant que le lecteur mp3 ne le remplace et que celui-ci soit aussi remplacé par les Smartphones et cela en un laps de temps très court ? Chaque entrepreneur en devenir a pour défi d’identifier les secteurs où il reste tout à fait possible d’inventer et d’innover, mais comme on le sait aujourd’hui des secteurs qui paraissent « bouchés » peuvent tout à fait livrer bien des innovations et rendre possible le développement de bien des concepts entièrement novateurs.

Si les autres pensent que ce n’est pas une bonne idée

L’avis collectif influence très souvent un avis individuel. Ce besoin du regard des autres et de leur approbation pour confirmer que l’on a fait le bon choix, pris la bonne décision, existe partout et particulièrement dans le monde de l’entrepreneuriat. Si tout le monde pense qu’une idée d’entreprise, qu’un concept n’est pas destiné au succès, c’est forcément, parce que cela doit être vrai. Idée reçue ! Lorsque Mark Zuckerberg développe l’idée de ce qui deviendra Facebook, de nombreuses personnes autour de lui commencent à se moquer de l’idée, à se détourner complètement du projet. Aujourd’hui, Facebook compte parmi les plus grandes valorisations boursières de l’Histoire. Si tout le monde pense que votre idée ne va pas marcher, il est parfois préférable de savoir persévérer. à vous de juger.

Mon concept doit être parfait dès le départ

La perfection n’est jamais atteignable. Un concept lors de la création d’une entreprise n’a pas vocation à être parfait. à l’inverse, il se doit d’être motivé, d’être développé, de mûrir pour atteindre son apogée. Alors si votre concept actuel est largement perfectible, aucune inquiétude à avoir, c’est bien le signe que vous avez encore du temps devant vous pour le perfectionner et pour modifier tous les points qui vous semblent encore imparfaits, tout en sachant qu’il y en aura toujours. La confrontation au marché reste d’ailleurs le meilleur moyen de se rendre compte des améliorations possibles du concept. Alors n’attendez plus pour vous lancer dans le grand bain !

Il faut se lancer dans les nouvelles technologies

Les nouvelles technologies attirent de nombreux créateurs. C’est vrai. Mais attention, se lancer dans la recherche et développement n’est absolument pas gage de réussite. Si votre concept n’intègre pas nécessairement d’innovation technologique particulière, là encore, aucune inquiétude à avoir. Bien d’autres manières de fonctionner permettent le développement de nouvelles idées, de nouvelles entreprises. Certaines révolutions peuvent être liées à une simple modification d’usage, une adaptation en termes de canal de ventes et de nombreuses entreprises se sont développées de façon exponentielle sans pourtant avoir fait l’innovation technologique du siècle.

On va me piquer mon idée

Il faut arrêter de croire que tout le monde veut piquer votre idée aussi géniale soit-elle ! Un entrepreneur aura tendance à ne pas se lancer dans le même secteur qu’un autre créateur qui serait déjà plus avancé que lui sur le projet. Dans tous les cas, c’est la confrontation au marché qui, en général, va permettre à votre projet de murir et de s’améliorer rapidement. Cette confrontation améliorera également votre « pitch » de présentation et vous pourrez petit à petit affiner votre argumentaire. N’oubliez pas que vous n’êtes pas le seul à observer les possibilités de business dans votre environnement. Le plus important reste de transformer le besoin en idée puis en projet et enfin en entreprise. Si quelqu’un « pique » votre idée, c’est que vous avez peut être mis trop de temps à démarrer. 

Donnez une note à cet article
d Vidéo
8 juin 2015 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
0 commentaire

Pas de commentaire encore !

Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié