Les Millennials, une nouvelle conception du travail ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     22/03/19    
millennials nouvelle conception travail

La nouvelle génération des Millénials nous déconcerte souvent mais on doit le reconnaître, elle est porteuse d’un souffle nouveau qui va dépoussiérer les habitudes obsolètes. Comment travailler avec elle en harmonie ?

Les Millénials

Nés entre 1980 et 2000, il est indispensable pour les dirigeants d’entreprise de cerner leurs attentes afin d’avoir une vision claire de leur implication dans leur entreprise. Le millénial apparaît comme un jeune addict aux technologies, adepte d’économie collaborative et concerné par les enjeux environnementaux. Appréhender leurs intérêts certes d’aujourd’hui mais aussi pour l’avenir est primordial pour les entreprises. Or, les milléniaux, en quelques clics, se renseignent sur une entreprise, et décortiquent ses valeurs mais aussi ses faiblesses et souhaitent que l’entreprise corresponde à ses souhaits. Attirer les milléniaux exige de tenir compte de l’environnement de travail, du management, de l’esprit d’équipe et des pratiques de l’entreprise car ils les étudient avant de s’engager. Les réseaux sociaux les ont habitués à rechercher l’information mais aussi à développer un esprit critique et à se méfier des apparences. Or, embaucher des milléniaux reste un atout majeur pour une entreprise car il leur permettra d’envisager les ressources humaines nécessaires à sa pérennité.

DOMPLUS et BVA ont interrogé un échantillon représentatif de 1002 Français âgés de 18 à 34 ans afin de faire le point sur leurs préoccupations professionnelles (opinions, optimisme, attentes, équilibre avec la vie personnelle).

L’emploi est un sujet qui préoccupe fortement les moins de 35 ans…qui se montrent assez peu optimistes sur leur avenir professionnel. Pour 82% des moins de 35 ans, réussir sa vie professionnelle est loin d’être un chemin paisible. Cependant 73% des moins de 35 ans se disent optimistes concernant leur avenir sur le plan personnel, ils ne sont que 58% d’optimistes quant à leur avenir professionnel. Leurs ressources financières et leur carrière professionnelle sont les principales préoccupations quotidiennes des moins de 35 ans : 86% se disent préoccupés au quotidien par leurs ressources financières et 80% par leur carrière professionnelle. Le contexte actuel les oblige à être lucides mais aussi les informations véhiculées par la presse souvent pessimistes les portent à avoir une vision réelle de l’économie, mais aussi les licenciements qui concernent leurs proches les conduisent aussi à avoir une posture fort différente de leurs ainés. Leurs choix semblent par ailleurs plutôt élaborés selon des critères de confort matériel ou social : 71% déclarent que leur salaire est l’élément qui compte le plus dans leurs choix professionnels devant l’ambiance de travail (62%) alors que le contenu, la nature des tâches effectuées (45%) se situe en retrait.

Les Millénials, peur de la routine

Pour les booster à devenir salariés de votre entreprise ou bien à les faire rester, il s’agit de leur proposer des opportunités d’évolution car la routine les fait fuir mais aussi ils ont appris que plus on a de compétences plus on a de chances de pouvoir trouver un travail et que plus on est flexible plus on a de chances de s’adapter quand le poste que l’on occupe en raison des évolutions technologiques devient obsolète. Multiplier et diversifier leurs missions les convaincra de faire partie ou de rester dans votre entreprise. Ils souhaitent travailler en étant portés par l’envie et la passion et non par nécessité financière. Ils apprécient d’être confrontés à des défis qui leur permettent de dépasser leurs limites.

Les valeurs diffusées par l’entreprise

Pour attirer la génération Y, l’entreprise doit être en adéquation avec leurs valeurs. Les millennials sont concernés par les grandes causes et particulièrement celles liées à l’environnement. Une entreprise qui se préoccupe des impacts environnementaux génère une réelle attractivité auprès de cette génération. Se fonder sur une politique RSE (Responsabilité sociale ou sociétale des entreprises) convaincra les candidats sur les valeurs de l’entreprise. Un sondage de 2016 évoque que 46% des millennials considéraient la responsabilité sociale et environnementale comme un facteur déterminant dans le choix d’un employeur. Pour les attirer, les impliquer et les garder, l’entreprise ne peut faire fi de leurs aspirations car ils envisagent le travail comme une continuité de leur vie personnelle et donc de leur personnalité.

Génération concernée par son avenir et l’avenir de la planète est loin d’être égoïste : elle appréhende les enjeux et a pour conviction que l’être humain est au centre des défis de l’entreprise mais aussi des siens.

D’après la 7ème édition du sondage Millénial Survey, Les générations Y et Z pensent majoritairement que l’Industrie 4.0 aura un impact favorable sur leur environnement de travail. Ils sont également convaincus que les nouvelles technologies amélioreront leur quotidien : plus de valeur ajoutée, plus de créativité au quotidien et moins de tâches rébarbatives. Ces jeunes générations comptent cependant sur les entreprises pour les aider à réussir dans cette nouvelle ère.

Donnez une note à cet article