10 licornes européennes

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     18/02/18    
licornes europeennes

Les licornes, ce terme symbolique dans la littérature et l’art, désignent les start-up et l’émergence de celle-ci dans le Top des entreprises. Pour être une licorne, une start-up doit être valorisée à hauteur de 1 milliard de dollars. En Europe, elles commencent à prendre une place qui n’est guère neutre et à s’imposer face aux Américaines. La France reste tout de même à la traîne dans le palmarès mondial avec un chiffre de seulement 3 licornes au compteur.

1. Spotify (Suède)

Ce leader mondial de musique en streaming a annoncé posséder plus de 70 millions d’abonnés lui procurant une avance légendaire sur son concurrent Apple Music aux 30 millions d’abonnés. La start-up suédoise serait désormais valorisée à hauteur de 19 milliards d’euros, se plaçant en première place des licornes européennes. La start-up rencontre un engouement engendrant même une demande d’introduction en Bourse, selon le site d’information Axios. Malgré sa popularité Spotify, n’arrive toujours pas être rentable depuis sa création.

2. Zalando (Allemagne)

Numéro un des ventes d’habillement en Europe, la start-up berlinoise a réussi à séduire les clients. Son chiffre d’affaires a bondi de plus de 20% en 2017, dépassant les 4 milliards d’euros. En ce début d’année 2018, elle souhaite miser sur son expansion au lieu de maintenir sa rentabilité. Valorisée à plus de 11,5 milliards de dollars, Zalando s’impose parmi les 3 licornes européennes, pouvant envisager peut-être une future place de titan (50 milliards de dollars de valorisation).

3. Supercell (Finlande)

Créée en 2010, cette entreprise finlandaise est un studio de création de jeux vidéo. La start-up reste la 3ème licorne d’Europe avec une valorisation de 10 milliards de dollars. Sa notoriété s’est particulièrement établie grâce au célèbre jeu sur mobile : Clash of Clans. Supercell enregistrait 2,3 milliards de chiffre d’affaires en 2016, à la suite du rachat du géant Chinois Tecent. L’entreprise rencontre quelques difficultés à séduire avec ces nouveaux jeux, mais les deux géants Clash Royal et Clash of Clans maintiennent le cap de cette licorne européenne.

4. Improbable (Royaume-Uni)

Quatrième licorne européenne grâce à ses 502 millions de levée de fonds en 2017, Improbable continue de séduire avec la réalité virtuelle. Le premier produit développé par la start-up est un système d’exploitation permettant de créer des mondes virtuels aux multiples détails. Improbable se destine aux créateurs de jeux vidéo et aux autres domaines comme les acteurs de la santé, de la cyberdéfense et les collectivités locales, grâce à la réalité virtuelle permettant tous les possibles. Sa levée de fonds grandiose lui a permis de s’élever au rang de licorne en très peu de temps.

5. Farfetch (Royaume-Uni)

Créé en 2008, Farfetch se présente comme une e-boutique proposant des produits de luxe. L’engouement fut très rapide et désormais l’entreprise compte des bureaux dans 11 pays. Grâce à sa notoriété, l’entreprise a travaillé avec les plus grands comme Vogue dans le secteur du luxe. Farfetch se prépare aussi à rentrer en Bourse. La start-up au projet fulgurant a réalisé une levée de fonds de 397 millions d’euros grâce au Chinois JD.com.

6. Unity (Danemark)

Fondée en 2004, elle a fait le choix de se lancer dans la commercialisation de moteurs de jeux vidéos. L’entreprise a réalisé une levée de fonds de 400 millions de dollars en mai 2017 par le fonds Silver Lake ayant déjà participé à des levées de fonds pour Alibaba, GoDaddy ou Skype. Sa grande notoriété, a permis au PDG John Riccitello de rappeler à Bloomberg « Dans l'absolu, nous n'avons pas besoin de tout ce capital ». Cette licorne européenne prend son temps pour s’imposer au sein de son secteur.

7. Deliveroo (Royaume-Uni)

Reconnue dans le secteur de la FoodTech, Deliveroo est une licorne depuis peu de temps. Elle est valorisée à hauteur de 2 milliards de dollars et se trouve placée derrière certaines licornes européennes. Sa dernière levée de fonds s’élève à 385 millions de dollars. La start-up présente dans 12 pays et plus de 150 villes connaît un vrai succès, mais rencontre des difficultés à être rentable. Elle a affiché une perte de 141 millions de livres sterling avec un chiffre d’affaires s’élevant seulement à 128,56 millions de livres sterling.

8. Trivago (Allemagne)

Cette entreprise installée dans le secteur du tourisme a su se démarquer de ses concurrents et s’imposer comme une valeur sûre en tant que comparateur de prix. L’entreprise a été rachetée à 60% en 2013 par Expedia pour un montant de 477 millions d’euros. Trivago exploite plus de 55 plateformes, disponibles dans 33 langues pour le plus grand plaisir des voyageurs. Elle est dernièrement devenue une licorne valorisée à hauteur de 4,7 milliards de dollars. 

9. Blablacar (France)

Une des trois licornes françaises dans le classement européen, Blablacar rencontre un large succès, en tant premier site français de covoiturage. Le site, fondateur du concept avec 30 millions d’utilisateurs s’est développé dans 22 pays. L’entreprise a réussi à lever plus de 335 millions d’euros de capital. Récemment, le fondateur de Blablacar, Frédéric Mazella a investi aussi dans des petites entreprises pour leur permettre d’obtenir un jour peut-être, le rang de licorne.

10. Vente-privée (France)

Site de revente en ligne, Vente-privée se démarque comme l’un des pionniers du secteur en France. Elle est une des premières licornes françaises et son site rencontre toujours un franc succès. Son chiffre d’affaires de 2016, s’élevant à plus d’un milliard prouve que la marque se porte bien et arrive à convaincre de nombreux partenaires pour son site de revente en ligne. En 2017, Vente-privée a investi dans un incubateur de start-up intitulé Impulse qui permet à des jeunes entreprises d’évoluer au sein de Station F. 

Donnez une note à cet article