Ces leçons que vous pouvez apprendre de J.K. Rowling et de Harry Potter

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     10/10/18    
lecons pouvez apprendre jk rowling harry potter

Qui n'a jamais entendu parler du célèbre sorcier, Harry Potter, personnage symbolique de l'une des sagas littéraires de fantasy la plus populaire dans le monde. Son auteur J.K. Rowling d'origine britannique, née le 31 juillet 1965, est actuellement la romancière la plus riche du monde, avec une fortune estimée à plus de 700 millions d'euros. Sa série de livres sur ce jeune garçon luttant contre le mage noir Voldemort a été écoulée à 500 millions d'exemplaires dans 80 langues. Son parcours est une histoire remplie de conseils inestimables pour les dirigeants d'aujourd'hui. Même du côté de son emblématique saga, des leçons peuvent également en être retirées. En voici quelques-unes.

En créant Harry Potter, Joanne Rowling a mis en place une véritable franchise multimilliardaire. L'univers fantastique des sorciers, d'abord transposé par le biais de romans, s'est peu à peu décliné en films, pièces de théâtre, objets dérivés, jeux vidéo et parcs à thèmes, à l'instar de Star Wars ou du Seigneur des anneaux. Selon le journal américain Time, la franchise vaut environ 25 milliards de dollars dont 6,5 milliards d'euros viennent des huit adaptations cinématographiques produites entre 2001 et 2011. Mais pour celle qui est plus riche que ​Sa Majesté la reine d’Angleterre Elizabeth II, la route vers le succès fut un chemin semé d'embûches comme pour les aventures de ses héros. Tour d'horizon de ces parcours qui peuvent être source de leçons et d'inspiration pour les entrepreneurs.

Affronter l'échec et persévérer

La romancière a vécu des épreuves et des échecs tant au niveau professionnel que personnel qui auraient pu l’empêcher de réaliser son projet, mais elle a su les surmonter. À la suite de la mort de sa mère et de son licenciement à la chambre de commerce de Manchester, elle a déménagé en 1991 au Portugal pour enseigner l'anglais. Ce travail lui permet de s'atteler à la rédaction du premier tome de Harry Potter. Elle se marie en octobre 1992 avec le journaliste de télévision portugais Jorge Arantes et donne naissance à une fille en juillet 1993. Mais son mariage est un échec et elle décide de divorcer et de déménager en Écosse. Mère célibataire au chômage et vivant des aides sociales, elle tombe en dépression, mais continue à écrire son manuscrit sur une vieille machine à écrire manuelle. Celle-ci le termine en 1995 et le remet à plusieurs éditeurs qui le rejettent tous. Pourtant, la romancière persévère et la maison d'édition, Bloomsbury Publishing, en 1996, se propose de le publier. Ce sera le début d'un grand succès. La femme d'affaires n'a jamais abandonné malgré les revers qu'elle a traversés. J.K. Rowling pense que l'échec est une épreuve inéluctable, mais que l'on peut le surmonter en se fixant de petits objectifs réalistes en guise de victoire. Au cours de son aventure, l'entrepreneur devra faire face à des investisseurs et des clients qui n'aiment pas le service ou le produit qui l'essaye de proposer, mais cela ne doit pas l’empêcher de persévérer.

Former une équipe soudée aux talents multiples

En entreprise comme dans un combat entre sorciers, il ne suffit pas d’aligner des personnalités pour gagner. Sans confiance mutuelle, sans vision commune et sans esprit d'équipe, pas de succès, ni de performance. Harry, de la même manière qu'un entrepreneur, s'est entouré de collaborateurs et salariés pour vaincre ses multiples ennemis, en la personne de ses meilleurs amis, Hermione Granger et Ron Weasley et de ses camarades de classe comme Neville Londubat et Luna Lovegood. Tous ont un talent comme Hermione, qui de par son caractère autodidacte et studieux, sort souvent les autres de situations dangereuses. Dans le tome 5 intitulé Harry Potter et l'Ordre du phénix, le jeune sorcier essaye de convaincre à tout le monde que Voldemort est en vie. Prêt à tout pour atteindre son objectif, celui de le vaincre, il a une vision et une mission bien précise. Avec l'aide d'Hermione, il crée une organisation, nommée « l'Armée de Dumbledore » pour apprendre et pratiquer la défense contre les forces du mal. Comme sous la forme d'une petite entreprise, une trentaine d'élèves va se joindre à lui, le jeune Harry Potter en devenant le professeur et le dirigeant. Formant chacun et chacune dans leur façon de travailler, ils arrivent ensemble à réussir plusieurs missions. Celui-ci est conscient de l’importance d’être bien entouré, prenant ainsi des risques calculés. Portant le rôle de dirigeant et manager, Harry Potter a su fédérer autour de lui et entretenir une flamme collective à chacun des membres du groupe même s'ils viennent tous de différentes maisons à l'école Poudlard. Un lien qui deviendra important lors de la bataille finale contre le mage noir lors du dernier tome, Harry Potter et les Reliques de la Mort. Chacun a un rôle particulier et utilise ses qualités propres pour parvenir à la victoire.

Développer son entreprise par étapes

Les personnages des jumeaux Weasley, Fred et Georges, sont des images parfaites d'entrepreneurs en herbe. Dès leurs jeunes années, ils ont la volonté de lancer leur boutique de farces et attrapes magiques. C'est par le biais de Harry qu'ils vont pouvoir concrétiser leur projet. Il devient en quelque sorte, un investisseur en leur donnant l'argent qui a gagné à la suite de sa victoire au Tournoi des Trois Sorciers dans le tome 4. Pour lancer leur entreprise et la développer, ils se sont lancés par étapes. Ils ont d'abord proposé leurs produits à la vente par correspondance via des hiboux, leur permettant de générer des revenus. Grâce à cela, ils ont pu continuer à optimiser et à tester de nouveaux produits notamment auprès des étudiants de Poudlard. Une façon d'attirer et de fidéliser de potentiels clients dans l'avenir. Cette première expérience leur permet d'engranger assez de bénéfices pour abandonner leurs études et acheter leur premier espace de vente physique au Chemin de Traverse, la rue commerçante pour sorciers située à Londres. Le succès est au rendez-vous. Les deux frères se sont également adaptés au marché, en proposant en dehors des objets de farces et attrapes, des produits plus sérieux comme une ligne de vêtements de protection pour les sorciers employés au Ministère de la Magie.

Donnez une note à cet article