Le PME : Développer l'esprit d'entreprise et d'organisation

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    01/01/07    0
Apprendre, entreprendre, réussir, valeurs chères à Advancia et à son Programme de Management Entrepreneurial (PME).

Chantal Maillard, responsable du Programme de Management Entrepreneurial (PME) à Advancia. Sortie d'HEC en 1981, après 10 ans d'expérience professionnelle, une année d'audit pour Arthur Andersen et 9 ans dans l'achat pour le Printemps puis Promodes (désormais Carrefour) dans le secteur du textile, Chantal Maillard se lance en 1991 dans la Formation. Tout D'abord à Advancia comme professeur de 1991 à 1999, puis à Négocia jusqu'en 2005 et de nouveau à Advancia comme responsable du Programme de Management Entrepreneurial.

Ouvert il y a deux ans, le PME résulte selon Chantal Maillard : « De la volonté de la CCIP (Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris) d'intégrer l'Entrepreneuriat à ses programmes ». Partenaire des entrepreneurs, la CCIP se devait de donner un appui aux nouveaux chefs d'entreprise en formant de futurs entrepreneurs mais aussi de futurs repreneurs d'entreprise. La volonté est clairement de « former des créateurs ». Le PME ne se limite pourtant pas aux créateurs d'entreprise. Le but est avant tout de former les élèves à des compétences techniques, des compétences linguistiques, de leurs transmettre un certain savoir être, de l'expérience professionnelle, des compétences en communication, évidemment un esprit d'entreprise, et enfin, un esprit d'organisation. « En un mot, nous voulons transmettre aux élèves le savoir nécessaire pour faire d'eux des jeunes professionnels adaptables et proactifs » estime Chantal Maillard.

Une pédagogie d'enseignement est très clairement mise en place : rendre l'étudiant co-acteur de sa formation

Pour arriver à ces résultats, pour créer des cadres dynamiques, une pédagogie d'enseignement est très clairement mise en place. Chantal Maillard a tout d'abord pour rôle de « rendre les cours homogènes quelles que soient les personnalités des professeurs, de recruter les professeurs, de définir les règles d'évaluation et d'assurer la promotion du programme ». La pédagogie est aussi une pédagogie par projet qui vise « à rendre l'étudiant co-acteur de sa formation, le mettre en situation est pour nous fondamental pour assurer son efficacité, il en est de même de transmettre aux étudiants la capacité de prendre un risque ou de travailler en équipe ». La place du développement personnel a aussi une place très importante et tout ceci afin de permettre aux étudiants une certaine polyvalence et une grande adaptabilité.

On ne traite pas l'élève comme un étudiant mais comme un professionnel, «  un professionnel qui a des droits et des devoirs ». Les filières du PME entendent répondre aux attentes des entreprises et aux besoins du marché. En résulte des taux de chômage éloquents.

Six mois après avoir été diplômé (niveau licence), 83 % des élèves d'Advancia ne continuant pas leurs études ont trouvé un emploi. Ces statistiques sont d'ailleurs encore plus fortes pour les étudiants suivant leur formation en Alternance avec le statut d'apprenti, plus de 90 % de ces étudiants ont trouvé un emploi six mois après avoir été diplômés contre 75 % pour les formation en temps plein.

Quelques points forts du PME selon Chantal Maillard

  • la convivialité dans l'école
  • l'esprit associatif
  • la qualité de l'enseignement
  • la modernité du Programme

mais aussi le Visa de l'Education Nationale reconduit pour six ans pour le PME.

Sans oublier

  • l'intégration des élèves
  • la proximité des étudiants et des professeurs ainsi que du personnel administratif,
  • l'esprit de promotion,
  • les moyens mis à disposition des étudiants

Une école accessible à tous  : temps plein ou alternance

Venons-en maintenant à des considérations plus terre-à-terre, le prix de la formation, autour de 16000 € pour une formation de trois ans en temps plein. Mais reste le choix de l'Alternance, possible à Advancia dès la première année. Dans ce cas les frais de scolarité ne sont pas pris en charge par l'étudiant et celui-ci touchera en plus de son entreprise autour de 60 % du SMIC. L'alternance dès la première année est une particularité d'Advancia, précurseur dans ce domaine. Cela permet notamment une ouverture de l'Ecole à des étudiants intéressés par une Ecole de Commerce mais qui n'aurait pas les moyens de payer leurs études. C'est donc aussi un facteur de mixité sociale issue d'une volonté de l'Ecole d'être accessible à tous ceux qui en ont les capacités, l'envie et le niveau. Une volonté peut-être d'être davantage encore méritocratique pour que tous ceux qui le souhaitent puissent entreprendre.

À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires