L’intérêt de mutualiser les achats hors-production entre entreprises

Eloïse Fonsale     23/01/14    
L interet de mutualiser les achats hors production entre entreprises

La mutualisation pour les associations d’entreprises : clubs, syndicats, pépinières, incubateurs est à la mode. Vous souhaitez apporter un service « innovant » avec une grande valeur ajoutée aux membres de votre club ? Vous souhaitez proposer des solutions de croissance de compétitivité au sein de votre réseau ? Alors pourquoi ne pas mettre en place une démarche globale de mutualisation des achats dont l’objectif est non seulement de diminuer les coûts d’approvisionnements, mais aussi de développer une synergie interentreprises ?

Faire jouer l’effet volume

En faisant jouer l’effet-volume, la mutualisation permet d’obtenir de meilleures conditions commerciales et d’améliorer la performance économique de vos membres. Et cela est surtout valable pour les segments d’achats communs, hors production, peu volumineux, non stratégiques, mais essentiels pour les entreprises.

Partager les informations et bénéficier des actions communes

La mutualisation convient très bien aux tissus du type clubs d’entreprises, associations, syndicats qui se mettent au service du développement économique de leurs adhérents, en facilitant le partage et l’échange. Car, la mutualisation consiste à partager les informations et à bénéficier des actions communes. Le résultat – des économies appréciables (jusqu’à 50% sur certaines familles d’achats) et, plus important, des relations plus étroites parmi les membres.

Obtenir de meilleures conditions commerciales sans enlever les prérogatives d’achat de vos adhérents

En effet, il est important de préciser le fait que la mutualisation, à l’opposé de la centralisation, permet d’obtenir de meilleures conditions commerciales sans enlever les prérogatives d’achat de vos adhérents. Ceux-ci gardent toutes libertés pour commander ou non auprès des fournisseurs référencés. D’où l’importance de différencier une centrale de référencement, dont l’apanage est la mutualisation, d’une centrale d’achat, dont l’apanage est la centralisation.

Si vous décidez de proposer à vos adhérents la mutualisation, en tant qu’interlocuteur privilégié, rapprochez-vous d’une centrale de référencement, plutôt qu’à le faire à l’interne. Non seulement celle-ci négocie les meilleurs prix pour le compte de vos membres, mais elle apporte une approche méthodique à votre démarche afin de bien déterminer quels sont vos enjeux et objectifs (analyses, benchmarks, révisions régulière des prix et des conditions, promotions, lettres d’informations, etc.).

La mutualisation des achats est une opération qui a pris d’ampleur dans les dernières années, dans le secteur public comme privée, au sein des PME, comme au sein des grands comptes. Il y a probablement encore du progrès à faire, mais les résultats sont palpables. Les frais d’adhésion sont des montants modiques ou même offertes. Alors, pourquoi ne pas essayer ? Avec le bon choix de la centrale et une analyse détaillé des vois besoins, la mutualisation pourrait s’avérer un succès au sein de votre organisation d’entreprises et non pas seulement un effet de mode.