Innover passe-t-il forcément par l'utilisation de la technologie ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     27/07/17    
innovation nouvelles technologies entreprises

La technologie est aujourd'hui dans tous nos lieux de vie courants. Au bureau comme à la maison, nous sommes entourés d'écrans que ce soit celui d'un ordinateur ou d'une télévision. Tous nos objets sont connectés, du téléphone bien évidemment en passant bientôt par nos montres et nos réfrigérateurs. La technologie est partout et nulle part à la fois et nous sommes bien obligés d'apprendre à vivre avec.

Des interrogations peuvent se poser pour savoir si, dans le cadre de la gestion et du développement d'une entreprise, il reste encore possible d'innover sans pour autant utiliser la technologie. L'innovation entrepreneuriale est-elle nécessairement corrélée avec l'utilisation des nouvelles technologies dans notre société actuelle et dans le monde des affaires que nous connaissons ?

Innover sans la technologie : une possibilité encore d'actualité ?

En toute évidence, les entreprises d'aujourd'hui sont dans l'obligation de faire face à l'utilisation des nouvelles technologies, à leur apprentissage et leur maîtrise. Même dans les secteurs que l'on pourrait penser les plus éloignés de la technologie, tout se passe aujourd'hui derrière un écran et un clavier, devant un téléphone relié à Internet ou avec une tablette tactile dans les mains. Il devient de plus en plus compliqué de faire sans et cela, tous les entrepreneurs du monde entier l'ont bien compris.

Cependant, et c'est là tout le cœur de notre questionnement, il demeure évident que toutes les entreprises cherchent à innover en permanence, afin de développer des produits ou des services nouveaux et toujours en lien avec les attentes des clients, mais surtout pour tenter d'obtenir un avantage concurrentiel certain même sur une durée courte. Et sans l'outil formidable qu'est Internet, sans les Smartphones et les tablettes, sans les ordinateurs, est-ce que cette course à l'innovation demeure toujours réalisable ?

L'innovation 2.0 : un passage obligé

Il parait aujourd'hui presque impossible pour les entreprises de France mais également du reste du monde de penser l'innovation sans son côté technologique, sans l'optimiser pour tous les outils formidables qui nous entourent et ne cessent de se développer. L'innovation entrepreneuriale va aujourd'hui de pair avec l'utilisation d'un smartphone, avec la géolocalisation sur tablette ou avec la consultation d'un site Internet sur un ordinateur. Il est devenu difficile pour une entreprise de penser un produit ou un service sans dimension connectée, sans sa dimension technologique.

Il suffit de prendre un exemple que nous connaissons tous : Uber Pop. Que des particuliers puissent conduire leur propre véhicule pour réaliser des courses et transporter des personnes d'un point A à un point B, en soi l'innovation est simple. Mais que serait Uber Pop sans l'application dédiée sur smartphone ? Comment aurait-il pu être possible de rendre ce service accessible sans avoir recours à l'utilisation d'un téléphone connecté ? Cet exemple illustre à merveille le propos de ce second paragraphe : la technologie est aujourd'hui si développée qu'elle est un facteur classique de l'innovation entrepreneuriale. Toutes les entreprises sont dans l'obligation de prendre en compte ce facteur sous peine de ne pas pouvoir profiter d'une capacité de développement de leur produit ou de leur service.

Ce propos reste tout de même à nuancer : certains secteurs d'activité et certains métiers résistent encore et toujours à l'envahisseur technologique. Les travaux manuels comme la boulangerie, les prestations de réparation de voiture ou autres sont des fonctions qu'il est encore et toujours possible d'exercer sans avoir une maîtrise certaine de l'outil technologique.

Donnez une note à cet article