Indépendants : l'alternative du portage salarial

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     28/06/18    
independants alternative portage salarial

Le portage salarial apparaît comme une excellente alternative pour les prestataires qui ne désirent pas créer de structure juridique. Actuellement de plus en plus de gens se lancent dans cette aventure. Si devenir travailleur indépendant vous intéresse, voici quelques informations à savoir sur le sujet.

Si la France n’est guère un précurseur dans le portage salarial. Les « Umbrella Companies » anglaises (plus de 500 000 consultants indépendants), américaines (plus de 5 millions) ont démontré que ce processus était une chance pour celles et ceux qui veulent se lancer dans l’entreprenariat.

Quelle est l’utilité du partage salarial ?

Le portage salarial permet à un professionnel d’être autonome. Effectivement, sans structure juridique spécifique, ce mode d’organisation donne l’opportunité à un travailleur d’exercer sa fonction en tant qu’indépendant. Comme tous les salariés, l’indépendant est attaché à la société par un contrat de travail. Ce qui signifie qu’il bénéficie de tous les avantages d’un salarié normal comme la sécurité sociale, le chômage, la retraite, la prévoyance et encore bien d’autres.

Tous les mois, le chiffre d’affaires du professionnel indépendant est transformé en salaire. Cependant, l’entreprise prélève une commission dont le pourcentage est établi selon l’entente des deux camps. Hormis la commission, l’entreprise prélève aussi les charges à verser aux caisses de cotisation. En échange, la société de portage gère l’administration, la fiscalité, la comptabilité et les détails juridiques du porté. De cette façon, le travailleur indépendant peut se focaliser sur sa tâche.

Quels sont ses autres avantages?

Le portage salarial est idéal ceux qui veulent faire des projets à court ou à moyen terme. Si vous désirez accroitre votre activité professionnelle sous forme de prestations de services, le portage salarial vous permet d’y accéder. Sans avoir à créer votre entreprise ou à vous inscrire en tant que travailleur indépendant, vous allez pouvoir travailler de manière autonome tout en bénéficiant des droits aux ASSEDIC.

Moins périlleux que le fait de créer sa propre entreprise, le portage salarial permet de se lancer dans le domaine de l’entrepreneuriat sans risque. Pour ce qui est des heures de travail, le consultant  indépendant fixe lui-même ses horaires de travail en fonction de ses disponibilités. À la différence des salariés normaux, le travailleur indépendant est bénéficiaire de sa clientèle et de sa prospection commerciale.

Selon Jean-Luc Zennoni, Le Monde Après, dans Être entrepreneur aujourd’hui "On a créé un super système qui s’appelle le contrat du travail en France depuis les années 30. Ce système est ultra protecteur. Ce que le portage salarial ramène c’est tout de même le régime général, cotisations, retraite, assurance chômage… Pour les entrepreneurs le portage salarial c’est le meilleur des deux mondes : la protection des salariés et le fait de pouvoir développer son activité. Ce que rajoute en plus le portage salarial en valeur ajoutée, c’est la gestion complète de l’administratif : on n’a plus besoin d’éditer soi-même ses factures, de faire sa comptabilité, de RCP à prendre, de prendre une assurance expatriation pour les missions à l’étranger… Des applications très faciles permettent de saisir ses notes de frais et on est totalement couvert. Surtout on touche sa paye tous les mois."

À qui s’adresse le portage salarial ?

Le portage salarial ne demande pas de financement. Si vous manquez de fonds ou si vous voulez juste prendre moins de risque, vous pouvez débuter votre projet grâce au portage salarial. En effet, vous allez pouvoir commencer vos offres de prestataire avec l’aide d’une société de portage. De plus, en dehors des prestations vous n’avez plus rien à gérer, car c’est la société qui s’occupe de tout.

Le portage salarial est donc un bon moyen pour se lancer dans une carrière autonome. Cette solution convient à tous les prestataires désirant facturer leurs services à des clients, peu importe leurs situations professionnelles. Comme vous êtes le principal acquéreur de votre compte, c’est à vous de définir vos tarifs, votre lieu de travail et votre planning. Que vous ayez déjà une profession ou non, vous pouvez exercer votre activité indépendante selon votre aise. Et en profiter pour tester le concept de votre future entreprise, qui sait ?

Donnez une note à cet article