L’importance du business plan pour une startup

Pascal Lévy    25/06/13    0
business plan pour une startup

Je suis frappé de constater assez souvent le manque de rigueur dans l’élaboration du business plan chez les start-up. Et pourtant ce n’est pas un acte anodin. Au contraire c’est un acte fondateur ! Comment vouloir être crédible si on a seulement passé quelques heures à rédiger son BP et à sortir quelques tableaux financiers prévisionnels.

Pour quoi faire et pour qui ?

Le business plan a deux principales utilités : c’est d’abord un outil de pilotage destiné aux équipes internes et ensuite un outil de communication vis-à-vis de son écosystème.

Il permet de détailler son projet d’entreprise et d’expliquer, à travers son offre, sa stratégie et son organisation, comment va se dérouler le développement de l’activité. Il tient lieu de boussole aux dirigeants et permet de valider ou de remettre en cause un certain nombre d’hypothèses de départ. Le BP est un support incontournable pour les parties prenantes externes de l’entreprise et plus particulièrement des associés et des investisseurs. Il va servir à assoir sa légitimité et convaincre son écosystème de rejoindre l’aventure unique proposée.

Comment s’y prendre

L’élaboration du business plan se fait en général en plusieurs phases étalées sur plusieurs semaines, car il faut réfléchir à plusieurs aspects qui vont s’articuler entre eux. Il est nécessaire de recueillir un certain nombre d’informations sur son marché qui ne sont pas forcément disponibles facilement. Tout cela demande une maturation qui ne peut se faire que par itérations successives et de nombreux échanges avec différents interlocuteurs qui vont alimenter la réflexion et inspirer des pistes de recherche et des orientations nouvelles.
Il faudra ensuite l’analyser et rester le plus objectif possible. L’une des grandes difficultés des créateurs consiste à rester neutre afin de ne pas fausser notamment les conclusions de l’étude de marché (même si le Business plan se doit, bien entendu, de soutenir les conclusions de la vision stratégique) 

Ensuite et seulement vient la partie chiffrée. Les tableaux financiers représentent la traduction de la partie descriptive du projet d’entreprise et de son évolution dans le temps. Je rencontre très souvent des porteurs de projet qui sortent aussitôt leur prévisionnel quand je leur demande s’ils ont réalisé un BP ! Avant de voir les chiffres, je cherche toujours à comprendre un certain nombre de points concernant leur projet et notamment l’offre, la concurrence et le business model. Après tout cela, il reste un point incontournable que de nombreux investisseurs vous demanderont : validez votre BP en le confrontant à la réalité du terrain...

Vidéo
14 novembre 2014 6
À propos de l'auteur
Pascal Levy
Pascal Lévy
Fondateur du cabinet Stratango Consulting
Articles similaires