Hubworkair lève des fonds pour démocratiser le secteur aéronautique

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     23/11/16    
hubworkair leve fonds depoussierer secteur aeronautique

Hubworkair, start-up française du domaine aéronautique spécialisée dans la mise en relation entre les professionnels, a annoncé une levée de fonds auprès d'investisseurs connus du secteur.

La start-up du freelancing aéronautique

Fondée par Romain Rochet et Yoann Huang en mai 2016, la start-up Hubworkair est spécialisée dans la mise en relation entre les professionnels de l’aviation et les travailleurs indépendants. Offrant des opportunités aux travailleurs indépendants, freelancers et autres salariés détachés du secteur aéronautique, Hubworkair souhaite développer les talents de ce secteur spécifique. La start-up parisienne s’est ainsi spécialisée plus spécifiquement dans la mise en relation de talents avec des sociétés de l’aéronautique. Elle réunit déjà plus de 350 talents et 45 sociétés.

Une levée de fonds pour démocratiser le statut d’indépendant

Afin de mettre en relation les professionnels de l’aéronautique et autres freelancers spécialisés, Hubworkair répond à une demande croissante dans un secteur de pointe et d’avenir. Les talents et experts affichés sur la plateforme en ligne sont ainsi mis en avant et encouragés afin de dénicher des offres de mission.

Une levée de fonds de 75 000 euros a été réalisée par la start-up en pleine croissance pour faire entrer au capital de la SAS de nouveaux investisseurs. Ce tour de table est bouclé auprès de référents aéronautiques et d’entrepreneurs connus tels que Marc Rochet (Air Caraïbes, French Blue), Mourad Majoul (Avico), Philippe Rochet (Sabena Technics), Jérôme Cazade (Hop!), Dominique Gretz (Aérogestion) et Samuel Nemoz (Jet Aviation). Avec cette levée de fonds, ils vont pouvoir accélérer leur croissance sur le marché français, mais surtout s’étendre dans les autres pays européens. Leur stratégie est de devenir leader sur le marché de la mise en relation des sociétés avec des talents pour des missions spécifiques. Les dirigeants précisent "qu'ils envisagent déjà une 2e levée de fonds d'ici fin 2017".

Donnez une note à cet article