Handicapés et entrepreneurs dans l’âme ! Que d’initiatives !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     21/11/18    
handicapes entrepreneurs ame initiatives

Certains sont habitués à dépasser les difficultés du quotidien depuis leur naissance, d’autres les affrontent brutalement après un accident, mais si la fibre entrepreneuriale est inscrite au plus profond d’eux, rien ne les arrête. Ces entrepreneurs handicapés lancent différentes initiatives pour réaliser des projets de création ou de reprise et des trophées qui au fil des années portent leurs fruits.

Une nouvelle plateforme de financement participatif, Les Handipreneurs

Le 19 novembre, à l’occasion de la Semaine Européenne pour l’emploi des personnes handicapées, les handipreneurs.org, une nouvelle plateforme de financement participatif, a été lancée pour soutenir les entrepreneurs en situation de handicap. Jean-Philippe Murat, dirigeant devenu tétraplégique en 2006 à la suite d’un accident est à l'initiative de ce projet avec pour objectif d’accompagner et de soutenir les handipreneurs qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat. Ainsi, obtenir l’aide d’experts pour réaliser un projet, des informations sur les démarches à suivre ou sur les aides envisageables et connaître les organismes et institutions à contacter en fonction de son secteur d’activités est possible par l’intermédiaire du site leshandipreneurs.org, qui ouvre des portes souvent difficiles à franchir seul. Mais ce qui est particulièrement intéressant, c’est l’opportunité d’obtenir un soutien financier par le biais de dons. De quoi s’agit-il ? Comme sur les plateformes habituelles de crowdfunding , chaque créateur ou repreneur d’entreprise présente son projet. Les donateurs (des particuliers, des entreprises ou des associations) peuvent alors contribuer financièrement mais ce qui peut intéresser les contributeurs, c’est le fait que cette plateforme est reconnue d’utilité publique et donc que les dons réalisés peuvent bénéficier de déductions fiscales.

Un réseau de travailleurs indépendants : l’association H’up

À la tête de bientôt neuf entreprises, dont l'Institut de bien être Spa Dans le Noir, l'entrepreneur français Didier Roche a fondé il y a près de dix ans le premier réseau de travailleurs indépendants handicapés en France : l'association H'up. Elle a décerné cinq trophées pour récompenser et mettre en lumière des parcours d'entrepreneurs. Avec aujourd'hui 75.000 entrepreneurs en situation de handicap dans le pays, contre 35.000 il y a dix ans, Didier Roche l’affirme : « on peut être handicapé et monter sa boîte, ce n'est qu'une question de comment déployer toute son ingéniosité au service de son projet professionnel ». Confronté aux difficultés pour créer une entreprise, il décide avec d’autres handicapés de fonder l'association H'up, anciennement Union Professionnelle des Travailleurs Indépendants Handicapés, pour accompagner les personnes en situation de handicap qui veulent créer une entreprise, et qui ont des besoins particuliers. Mais aussi, pour accompagner les chefs d'entreprise qui deviennent handicapés à la suite d’un accident de quelle que sorte qu’il soit, de les accompagner grâce à des experts bénévoles sur des problématiques de droit, de comptabilité et de management. L'association aide à mettre en œuvre le business model avec la dimension handicap, mais aussi à chercher des aides pour faciliter l'obtention de prêts. L'association H’Up a aidé plus de 700 entrepreneurs et suit plus de 450 entrepreneurs au sein d’une pépinière de 300 créations d'entreprises.

Une initiative porteuse de sens, les trophées

Franck Vialle, tétraplégique et fondateur d'Ulysse, société de transport et d'accompagnement de personnes à mobilité réduite, a reçu le mardi 30 octobre 2018 le trophée H'Up « Entrepreneur de l'année ». Lorsqu'à vingt ans, il est devenu tétraplégique à la suite d'un accident, Franck Vialle réalise les difficultés rencontrées par les personnes à mobilité réduite pour se déplacer. Après des années d'efforts, pour retrouver une vie presque normale, il se lance un autre défi : créer sa propre entreprise. En 1996, à l'âge de trente ans, il fonde Ulysse, une société de transport et d'accompagnement de personnes à mobilité réduite. Au fil des ans, l'entrepreneur installé à Nice a bâti un réseau de franchisés partout en France. « Mon handicap a été une opportunité pour créer une entreprise » déclare-t-il. Franck Vialle encourage tous ceux et celles qui veulent créer leur entreprise, et plus particulièrement les entrepreneurs en situation de handicap : « Il faut y croire, il faut aller de l'avant. Il est important d'avoir de la connexion humaine et ne pas rester cloîtré chez soi ».En 1996, Franck Vialle achète avec ses économies un premier véhicule d'occasion et embauche un salarié conducteur à temps partiel. « Je tenais à offrir une prestation de qualité : un véhicule propre, avec une clim et du personnel qualifié. À la différence des autres structures tournées vers le handicap, j'ai créé une entreprise et non une association. J'avais la volonté absolue d'être au moins à l'équilibre. » Pour transmettre son savoir-faire, Franck Vialle fait le choix de la franchise et crée un centre de formation pour accompagner les gérants des franchises pour les préparer entre autres à répondre à un appel d'offres. En effet, 95 % du chiffre d'affaires de ces entreprises est généré par des donneurs d'ordres publics, tels que des agglomérations ou des établissements spécialisés. Aujourd'hui, Ulysse est un réseau de 90 franchisés qui emploie 3.200 salariés et dispose d'autant de véhicules. L'ensemble du réseau réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires annuel de 46 millions d'euros.

Quatre autres trophées ont été attribués, aux concepts géniaux

  • Alexandra Leroy dans la catégorie « Créateur en herbe » : son projet de création de Luxoria Creations en 2019, une ligne de lingerie pour les femmes ayant subi une ablation suite à un cancer du sein.

  • Eugénie Touré dans la catégorie « Créateur » : l'entrepreneuse a fondé Andibo en 2016, spécialisé dans la création de meubles et environnements adaptés aux personnes autistes.

  • Charlotte de Vilmorin dans la catégorie « Expérimentés » : création de Wheeliz en 2014, un site de location de voitures aménagées entre particuliers.

  • Le Trophée « Créatrice d'Avenir » 2017 a été décerné à Marlène Varnerin, fondatrice d'INCLOOD, une entreprise qui rend le savoir accessible aux sourds et muets grâce à l'innovation technologique.

À savoir !

Le statut d’auto-entrepreneur est un statut que chaque créateur d’entreprise peut choisir pour lancer son activité et est reconnu par l’Agefiph. Tous les statuts sont éligibles à cette aide. Seuls les critères d’éligibilité du projet sont pris en compte : situation de demandeur d’emploi, activité principale et non occupationnelle, viabilité économique assurant une autonomie financière… Tous les créateurs d’entreprise en situation de handicap sont éligibles à l’aide de l’Agefiph si leur projet est considéré comme viable. Au total, environ 3 500 projets de personnes en situation de handicap chaque année selon l’Agefiph sont recensés. Cette association qui gère l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans les entreprises, les accompagne également dans leur projet de création d’entreprise.

Donnez une note à cet article