Ces geeks qui ont fait fortune

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/02/14    
geeks ont fait fortune

Pendant que les jeunes de leur âge écument les entreprises pour trouver leur premier emploi, certains « geeks » occupent déjà le poste de gérant d’entreprise. En effet, beaucoup de jeunes qui approchent la trentaine possèdent aujourd’hui des entreprises et font annuellement des millions de chiffres d’affaires. Qu’ils soient diplômés ou non, ils sont nombreux à faire fortune sur un concept particulièrement original. 

Les jeunes qui réussissent dans leur entreprise

Selon une étude effectuée par l’APCE (Agence pour la création d'Entreprise), 47% des jeunes Français de 18 à 29 ans envisagent de créer leur propre entreprise. C’est la motivation, l’audace et le sens de l’innovation qui poussent ces jeunes à se lancer dans l’auto-entreprenariat. Les fonds d’investissement importent peu en fin de compte. Beaucoup de geeks ont commencé par travailler dans un petit local, comme un garage. Ils ont élargi leur activité en fonction des ventes qu’ils ont réalisées. Se tenant toujours loin des médias, les geeks ont rassemblé leur fortune en toute discrétion. 

Pour trouver les fonds d’investissement nécessaires pour lancer une affaire, une personne à deux choix. Soit elle se trouve un associé ou investisseur, soir elle met de côté l’argent dont elle a besoin. Tout le monde est passé par là, excepté les personnes qui ont hérité d’un patrimoine important. En France, le capital nécessaire pour pouvoir monter une entreprise est de 30.000 euros.

Quelques exemples des geeks qui ont fait fortune

Ils sont loin de connaître l’étonnant succès du créateur de Facebook, Mark Zuckerberg, mais ils ont déjà un compte en banque bien rempli. Parmi ces geeks qui ont fait fortune, on note plusieurs Français. Les plus célèbres sont Simon Istolainen, le fondateur de PeopleForCinema, Daniel Marhely, le fondateur de Deezer, Boris Saragaglia, le créateur de Spartoo ou Frédéric Montagnon le créateur d’Overblog. 

Les geeks millionnaires sont tous passés par des chemins différents, si les uns sont diplômés, les autres ne le sont pas. On peut citer l’exemple de Daniel Marhely qui a arrêté l’école à 16 ans. Il a ensuite renforcé ses connaissances en internet en restant devant son poste chez lui. Ce jeune homme de 26 ans a connu de nombreux échecs qu’il s’est toujours empressé de surpasser avec entrain. 

On peut également citer l’exemple de Sean Belnick, le fondateur de BizChair.com. Il a commencé à vendre des chaises de bureau sur ce fameux site internet depuis qu’il a 14 ans. Vous êtes dans l’erreur si vous pensez que ce geek a galéré pour faire décoller son affaire. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, il a effectué un chiffre d’affaires de 48 millions de dollars rien qu’en 2010. Il a ensuite élargi son activité en vendant des bureaux d’écolier, des sofas dans les salles d’attente et des fauteuils. À 24 ans à peine, il est PDG de son entreprise. 

D’autres jeunes geeks ont connu un succès incroyable grâce au web. On peut citer l’exemple de Christian Owens, un Britannique actuellement de 17 ans et qui est entré dans la cour des millionnaires en 2010. Il a créé à 14 ans un site de packings d’applications appelé Mac Bundle Box. Cette plateforme lui a permis de toucher 700 000 Livres sterling. Il a ensuite créé Branchr, mais ce dernier n’a pas eu le même succès. Néanmoins, il a tout le temps pour se rattraper et pour créer un nouveau projet, puisqu’il n’a que 17 ans…

Donnez une note à cet article