Que faut-il exclure d’affirmer lors d’un pitch ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     12/03/19    
faut exclure affirmer pitch

Le porteur de projet se met souvent des bâtons dans les roues par parfois manque de préparation ou de naïveté.  Il a devant lui des personnes aguerries, qui connaissent les rouages de la création d’entreprises, ses succès, ses échecs et ses rebonds. Ils savent déceler les failles d’un pitch mais sur tout leur intérêt est de découvrir le potentiel des personnes.

Exclure avant tout de vouloir tout dire !

Ne préparez un pitch avec l’idée de présenter une thèse de doctorat : votre temps est limité. En conséquence, choisissez une idée-force qui deviendra votre message essentiel  si vous souhaitez convaincre le jury ou les investisseurs dans ce temps réduit à une peau de chagrin.

Exclure de rester stoïque

N’oubliez pas de parler de vous et de votre équipe, c’est le plus souvent l’information la plus importante aux yeux des investisseurs, qui misent sur la valeur d’une équipe et de son potentiel. Mettez en valeur la complémentarité des profils dans l’équipe. Et montrez votre passion car le rêve est communicatif !

Exclure le jargon technique 

Les entrepreneurs aux merveilleuses innovations veulent montrer qu’ils sont des as de leur technologie et parle souvent dans un jargon inaudible. Le pitch n'est pas là pour démontrer votre expertise mais de gagner l’adhésion. Alors, entraînez-vous devant un public de néophytes et demandez-leur de reformuler ce que vous avez dit. Le résultat sera éloquent et vous pourrez ainsi préparer une explication limpide pour tous publics. En un mot, vous utiliserez la technique de la vulgarisation.

Exclure les phrases qui entraînent les questions et remarques pièges

Exclure les phrases du type « nous sommes meilleurs sur… » « nous allons vite devenir leaders » « Nous sommes les moins chers, les plus qualitatifs, les plus appréciés, avec le meilleur service client. Nous n’avons aucun défaut et sommes les meilleurs en tout » sans les étayer par des données précises et mesurables car elles vont entraîner les questions

  • En quoi vous être les meilleurs ?
  • En quoi vous allez être leader ?
  • Comment vous allez devenir leader ?

auxquelles vous allez devoir répondre mais surtout qui vont amener des commentaires du jury qui vous laisseront sans voix.

Exclure les phrases du type " nous n’avons pas de concurrents ", » nous avons peu de concurrents », « nous n’avons qu’un seul concurrent » qui vont amener les questions :

  • Avez-vous fait une étude de marché ?
  • Pensez-vous que d’autres ont eu cette idée ?

Inutile de vouloir occulter la réalité ! Tout projet a des concurrents, qu’ils soient directs et/ou indirects. Ne pas les identifier, c’est dire à votre investisseur que vous ne connaissez ni vos concurrents, ni vos clients N’oubliez pas : avoir des concurrents est bon signe : cela veut dire qu’il existe un marché !

N’oubliez pas de conclure avec brio

N’oubliez pas de clairement énoncer votre objectif à travers ce pitch, ce que vous attendez de l’auditoire. Vous pouvez très bien, dès l’étape du pitch, annoncer combien vous voulez lever ou la valorisation estimée de votre entreprise. Enfin, même si vous êtes satisfait de votre pitch, ne bâclez pas la conclusion. La phrase finale doit appeler à une suite, annoncer le futur des projets.

Donnez une note à cet article