L’externalisation : une stratégie périlleuse ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     12/09/17    
externalisation strategie perilleuse

La mise en œuvre de l’externalisation représente une opération qui se doit d’être largement réfléchie en amont. Tous les aspects doivent être pris en compte et toutes les limites potentielles du modèle cernées pour éviter de se retrouver dans une situation délicate à court, moyen ou long terme. De nombreuses entreprises commencent par solliciter leurs collaborateurs afin d’obtenir une cartographie des tâches entrainant non seulement des pertes de temps mais aussi de celles qui requièrent des compétences extérieures et ainsi identifier les fonctions à externaliser. 

Les différentes étapes de l’externalisation

Lorsque l’on a recours à l’externalisation, mieux vaut en réduire les risques. Quelques étapes simples sont à mettre en pratique. Obtenez des recommandations auprès d’autres clients fiables ou personnes en qui vous avez confiance. Faites en sorte de rassembler plusieurs offres afin de pouvoir choisir la plus intéressante pour vous en termes de rapport qualité/prix. Une fois l’offre trouvée, établissez un contrat. Même dans le cas d’un projet à court terme, se protéger légalement et financièrement demeure essentiel. Rédigez par la suite un dossier précis pour que la personne chargée de la tâche à effectuer puisse la comprendre de façon intelligible et l’appliquer convenablement. Il s’agit d’une étape clé. Indiquez-y également un délai qui sera mentionné à la fois dans le dossier et le contrat. Ne négligez jamais ce point car les promesses s’envolent, comme vous le savez bien, et les écrits restent. Prévoyez des éventuelles révisions au sein de ce dernier. En cas de non-respect du travail demandé, celles-ci devront alors être apportées par l’exécutant dans le souci de garantir un résultat optimal.

Les difficultés majeures d’une externalisation en France

Externaliser revient parfois à ne plus gérer entièrement la production. Il vous faut prendre conscience que le manque de proximité géographique avec la personne qui exécute la partie de la prestation peut ralentir la communication entre vos équipes et l’exécutant, et provoquer un manque de coordination. La qualité, que vous ne maîtrisez plus, peut également poser un problème notamment quand elle se révèle inférieure aux promesses. La flexibilité et la disponibilité du prestataire externe peut ne pas dépendre seulement de vous mais aussi d’autres prestations qu’il aurait à effectuer pour d’autres clients en même temps que la vôtre et qu’il placerait en priorité, si celle-ci s’avère une meilleure source de profit pour lui. Et ce, même si vous parvenez à conserver un droit de regard sur l’avancée de la mission.

Des difficultés supplémentaires à l’international

Dans le cadre d’une externalisation à l’international, des barrières supplémentaires peuvent venir se greffer aux premières et amplifier les écueils : la langue, les différences de normes de production, les conditions de production, les turbulences politiques… Toutes ces barrières doivent être prises en compte et anticipées en amont pour éviter les désagréments que de nombreuses entreprises connaissent. Dans bien des cas, des sociétés désireuses d’externaliser tout ou partie de leur activité se prennent les pieds dans le tapis et doivent rapatrier leur activité en France et y laisser quelques plumes !

Donnez une note à cet article