Etudiant et entrepreneur, qu’est-ce qui coince ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     10/06/18    
etudiant

Quand on est étudiant, on se prend souvent à rêver devant les histoires des héros des temps modernes que sont les Bill Gates, Mark Zuckerberg ou encore Larry Page. Pourtant combien d’entre nous se lancent dans l’aventure ? Au final, très peu, la situation est pourtant paradoxale puisque le statut d’étudiant offre des atouts indéniables pour lancer son business. Alors qu’est-ce qui nous empêche de franchir le pas ?

Tout comme moi vous appartenez peut être à cette fameuse « génération Y », qui a une autre vision de son parcours professionnel, soucieuse avant tout de son autonomie, de sa liberté. Alors qu’est-ce qui fait pourtant que nous hésitons tant à nous lancer ? Est-ce que créer quand on est jeune est un atout ?Voici les principales excuses invoquées.

« Personne ne veut nous accompagner quand on est étudiant » : FAUX

Beaucoup d’étudiants se réfugient derrière cette excuse pour ne pas créer leur entreprise et se laisser porter par "la solution de facilité" que représente le salariat. Etre salarié peut être attractif, surtout quand on sort d’une grande école, qui permet souvent d'obtenir des salaires très confortables dès la sortie.

Pourtant, être étudiant est tout à fait propice à la création d’une entreprise. Ces dernières années, les incubateurs et les formations spécifiquement destinées à l’entrepreneuriat se sont multipliés dans les écoles de commerce et d’ingénieurs.

Si vous êtes dans une école de commerce ou d’ingénieurs, les conditions sont évidemment les plus favorables. Avec votre école, vous bénéficiez des conseils de professeurs, d’experts, qui sont là pour vous aider. Vos professeurs de marketing, de droit, de comptabilité seront par ailleurs ravis de vous donner des conseils. Vous pouvez également bénéficier du réseau d’anciens élèves de votre école. Les personnes ayant fréquenté votre école et créé une entreprise ensuite seront probablement disposées à vous apporter leur aide.

Avec le statut d’auto-entrepreneur en plus, toutes les conditions sont réunies.

« Il faut énormément d’argent pour se lancer » : FAUX

La principale pierre d’achoppement à la création d’entreprise est bien souvent l’argent. Pourtant il est faux de penser que des fonds très importants sont nécessaires pour lancer sa société.

La mise de fonds minimale pour se lancer est souvent inférieure à ce que l’on pourrait penser. Avec le statut de la microentreprise, il n'est plus besoin d'avoir des fonds.

De plus, on peut avoir peur de ne pas trouver de trésorerie parce que l’on est étudiant mais en réalité certains banquiers pourront être rassurés par le fait que vous soyez entouré par des professionnels spécialistes de l’entrepreneuriat dans votre école.

De plus, en cas de refus des banques, vous pouvez toujours mettre à profit le réseau de votre école pour trouver vos fonds et vos business angels.

Il existe de très nombreuses solutions pour lancer son entreprises avec un capital de départ très faible.

« Je me lancerai une fois que j’aurai plus d’expérience professionnelle, ce sera plus simple » : FAUX

Attendre serait une grosse erreur, une fois entré dans la vie active, avec un salaire confortable, il vous faudra tout plaquer pour créer votre entreprise. Quand on est étudiant on a généralement moins de contraintes matérielles (crédit immobilier, enfants...), on peut plus facilement supporter le fait que l’entreprise ne fasse pas de bénéfices au début. Avec une famille derrière vous il est plus difficile de prendre ce risque.

 Certes plus tard vous serez plus mature et aurez plus d'expérience mais ce que vous avez appris en école vous paraîtra également plus loin. En tant qu'étudiant, vous avez un manque d’expérience mais bénéficiez en contrepartie d'un accompagnement important, vous pouvez  directement  appliquer ce que vous apprenez en cours.

« Je préfère attendre d’avoir une idée révolutionnaire pour me lancer »

Il n’est pas sûr que cette idée vienne un jour, vous allez peut être attendre toute votre vie. Des idées simples peuvent fonctionner si personne d’autre n'a eu cette idée. Si vous avez une idée que vous jugez juste bonne vous pouvez l’affiner et vous rendre compte qu’au final elle est viable. L'idée de génie ne viendra pas toute seule. Il est plus sage de prendre la décision de se lancer pour réfléchir pleinement à un projet d'entrepreneuriat.

Si vous hésitiez encore à vous lancer, j'espère que la lecture de cet article vous aura définitivement convaincu que c'est le moment de créer votre entreprise !

Donnez une note à cet article