Etre innovant, qu'est-ce que cela veut vraiment dire ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     14/06/17    
etre innovant cela veut vraiment dire

Face à un marché de plus en plus concurrentiel, la nécessité d’innover apparaît prégnante pour bien des entreprises. Cependant, il n’est pas toujours évident de définir le caractère innovant ou non d’une idée ou d’un projet. Il est possible de dégager plusieurs types d’innovation, certaines propres au monde de l’entreprise. Ainsi, comment définir l’innovation en milieu professionnel ?

La mise en place de nouvelles idées

On peut définir l’innovation dans le domaine de l’entreprise par la mise en place sur le marché de nouveaux produits, comme la voiture hybride, ou de nouveaux services, tels que le paiement par mobile. Le registre des nouveautés peut s’étendre également à une méthode de vente (le e-commerce), un procédé (la cuisson par micro-ondes) ou un type d’organisation (le flux tendu). De manière générale, tout ce qui apporte quelque chose d’inédit et de pertinent à la fois dans un secteur peut être considéré comme une innovation. Celle-ci peut ainsi être assimilée à une bonne idée, quels que soient son domaine ou sa spécificité. Quelque chose de très simple, comme le post-it (mis au point en 1980 par l’entreprise 3M), peut devenir une innovation au succès mondial.

Les innovations de rupture et les innovations incrémentales

Dans le milieu professionnel, on peut distinguer dans grands types d’innovation qui connaissent chacun des réussites notables de manière régulière. Les innovations de rupture concernent des inventions radicales, qui bouleversent totalement la technologie ou les habitudes du public. Elles peuvent correspondre notamment à un changement de support ou à une modification des pratiques : on citera en exemple le remplacement de la VHS par le DVD ou l’abandon du baladeur au profit de l’iPod. Moins révolutionnaires, les innovations incrémentales apportent une évolution sensible à un produit déjà existant. C’est le cas par exemple de l’iPhone d’Apple, perfectionnement des téléphones portables présents jusque-là sur le marché.

Un autre mode de fonctionnement interne

Dans l’entreprise, l’innovation peut aussi être un processus collectif qui favorise l’efficacité, la prise de décision et au final la productivité. On peut estimer que donner aux salariés les moyens de satisfaire les clients en revoyant le fonctionnement en interne est une démarche d’innovation. Ainsi, le concept de libération d’entreprise, vulgarisé ces dernières années par Isaac Getz et Brian M. Carney, peut être perçu comme innovant. En responsabilisant les employés, il donne les possibilités à chacun de s’investir dans son travail pour fournir de meilleurs résultats. En favorisant l’autonomie des membres du personnel, un entrepreneur fait lui aussi preuve d’innovation.

Une adaptation aux progrès techniques

Enfin, il est permis de penser que l’innovation réside également dans une adaptation constante aux défis technologiques. Parvenir à préparer son entreprise aux nouveaux enjeux ou aux contraintes d’un marché témoigne d’un véritable sens de l’innovation. Ainsi, l’utilisation de l’économie numérique afin de proposer une alternative à un service traditionnel peut être qualifiée d’innovante. Il s’agit de la définition de l’ubérisation, un phénomène qui a le vent en poupe depuis quelques années. Des start-up comme Airbnb, Deezer ou BlaBlaCar ont notamment fait preuve d’innovation pour proposer de nouvelles solutions dans leur domaine et occuper aujourd’hui une place de leader.

Donnez une note à cet article