Les erreurs managériales les plus fréquentes

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     28/06/19    
erreurs manageriales plus frequentes

Manager est une tâche ardue car toujours remis en cause par des circonstances imprévues qui chamboulent les objectifs et le plan stratégique, par les collaborateurs qui sont parfois portés à la critique justifiée ou non. Or, le management en entreprise est une part essentielle du travail de dirigeant qui peut s’avérer complexe et conduire à commettre des erreurs. Quelles sont celles qui sont les plus fréquentes et qui peuvent être évitées si l’entrepreneur en prend conscience ?

Une mauvaise gestion du temps

Une étude réalisée par le cabinet de conseil en management Expérience Conseil souligne qu’une gestion du temps défaillante nuit fortement à l’organisation au sein des équipes. Des collaborateurs qui rendent leur travail en retard, tout comme des salariés qui consultent en permanence leurs supérieurs sans besoin réel, témoignent d’une mauvaise gestion du temps de l’entrepreneur. Celle-ci le contraint alors à finir certaines tâches qui en fait incombent à ses collaborateurs. Ce phénomène appelé délégation inversée est généré à la fois par une mauvaise gestion du temps par l’entrepreneur et un échec dans la responsabilisation de ses collaborateurs.

Un management trop directif

Fidéliser les collaborateurs est essentiel comme l’avancent les experts du cabinet de conseil Robert Half. Pour autant, bien des entrepreneurs se montrent trop directifs dans leur style de management et ne laissent aucune marge d’initiative aux employés. Ce comportement affecte leur motivation et la productivité au sein de l’entreprise. Un entrepreneur ne doit pas être fermé aux idées nouvelles et doit adopter autant que possible une gestion souple des différents processus. Des salariés investis pouvant développer leur vision propre des projets en cours, fourniront un travail toujours plus efficace.

Une absence de développement des compétences 

Une entreprise ne peut se développer que si les compétences des équipes s’améliorent en même temps que celle-ci grandit. Si après plusieurs mois les performances du personnel stagnent ou régressent, c’est que le management n’a pas été à la hauteur. Un entrepreneur doit en effet être en mesure d’assurer la progression de ses salariés pour le bien de l’entreprise. Il est de sa responsabilité de suivre de près l’évolution de leurs compétences et de trouver les moyens adéquats pour améliorer leurs connaissances. Cela passe par une aide appropriée au quotidien et la mise en place de formations pertinentes.

Une écoute attentive

Un entrepreneur ne peut assurer à distance le management de ses équipes. Appels téléphoniques, e-mails ne suffisent pas : il semble indispensable d’être présent auprès de ses collaborateurs pour les informer, organiser des réunions et trouver rapidement des solutions. L’écoute semble nécessaire pour permettre la cohésion au sein de l’entreprise. La présence d’un dirigeant, sans être envahissante néanmoins, permet de mieux faire accepter son autorité. La communication est un élément essentiel du management, qui permet d’éviter des malentendus et pertes de temps qui sont des freins réels à la productivité.

Un manque d’objectivité

Aucun manager n’est infaillible, il est utile de cerner ses limites et de savoir reconnaître ses erreurs pour faire progresser l’entreprise. Admettre ses lacunes permet de mettre en place une gestion plus humaine, plus solidaire et bénéfique pour tous. À l’inverse, ne pas reconnaître ses torts et exiger la perfection de ses salariés est contre-productif : le culte de la performance individuelle démotive bien souvent les équipes, accroît le stress et ne fait qu’augmenter le risque d’erreur. Cela peut également être source de rivalités dans l’entreprise et venir saboter les travaux en cours. Le plus important c’est en toutes circonstances d’être objectif !

Donnez une note à cet article