Ces entrepreneurs inspirants et motivants à suivre sur YouTube

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     13/10/18    
entrepreneurs inspirants motivants suivre youtube

Être entrepreneur n'est pas facile. Tout le monde connaît des hauts et des bas, se pose de multiples interrogations sur son entreprise ou son projet et doit souvent faire face à des circonstances qui lui imposent d’être solide, expérimenté et de miser sur son savoir-faire. Des éléments inspirants et motivants pour avancer pourraient lui être utiles. Le modèle de la vidéo autour de ses principes essentiels se popularise aujourd'hui de plus en plus auprès des internautes, notamment sur les réseaux sociaux comme Instagram ou Twitter. Depuis qu'il a été créé en février 2005, le média social YouTube est devenu un véritable tremplin pour de potentiels jeunes talents. Il met également en lumière des passionnées de l'entrepreneuriat qui cherchent via leur chaîne à transmettre leur expertise et leurs conseils à d'actuels ou de potentiels entrepreneurs. Voici une sélection de deux personnalités dont vous pouvez apprendre de chacun.

Depuis le début de l'année, le nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux dans le monde a augmenté de 100 millions, portant le total à plus de 3,3 milliards de personnes. Si Facebook reste tout puissant avec ses 2,2 milliards d'utilisateurs actifs sur la planète dont 33 millions en France, YouTube arrive en deuxième position des réseaux sociaux les plus utilisés avec 1,5 milliard d'individus au niveau mondial et 19 millions dans l'Hexagone. Chacun passerait même environ 40 minutes de leur temps devant la plateforme et plus de 5 milliards de vidéos seraient regardées tous les jours. Selon l’étude  de Divimove (société spécialisée dans le Digital Media, ndlr), 90 % des 500 plus grandes entreprises et marques mondiales possèdent au moins une chaîne YouTube dédiée à leur activité. Au-delà de celles-ci, des entrepreneurs et des passionnées d'entrepreneuriat se lancent aussi dans l'aventure pour proposer leur aide et leur savoir-faire à la communauté.

Manuel Diaz, président de l'entreprise Emakina.FR

Entrepreneur spécialisé dans le numérique, Manuel Diaz est passionné par cet univers depuis l'âge de 18 ans. Il a créé en 1997 avec l'aide son frère, l'une des premières agences web de l'Hexagone à Limoges, Groupe Reflect. Avec l'explosion et l'installation du digital à partir des années 2000, notamment dans le business, l'entreprise a changé de nom pour s'appeler Emakina.fr suite au rachat de 99,9 % de son capital par le groupe belge Emakina. Aujourd'hui, l'entrepreneur est toujours à la tête de son agence. Il a lancé en août 2014, sa chaîne YouTube autour notamment de ses domaines de prédilection, le numérique et le management humain. Son slogan : « Entreprendre est un mode de vie ». Avec plus de 2 581 691 vues recensées et 385 vidéos à son actif,  il propose aux internautes, différentes rubriques notamment « Marche ou Crève » et « Non Stop ». Dans la première, celui-ci aborde dans un format court, de trois à dix minutes, les différents questionnements autour du monde de l'entrepreneuriat et du management. Avec franchise et pédagogie, il met en lumière notamment la question des échecs, propose des conseils sur la gestion d'une entreprise et lance des débats ainsi que des discussions sur des sujets d'actualité du monde digital. Quant à la deuxième, le dirigeant nous plonge dans les coulisses de sa vie d'entrepreneur en allant à la rencontre de nombreux acteurs et événements autour du numérique et du marketing.

Olivier Roland, un entrepreneur aux multiples facettes

Mordu d'entrepreneuriat, mais également de la vie, Olivier Roland veut transmettre sa vision et ses valeurs. Abandonnant ses études après une première littéraire, il développe à l’âge de 19 ans, sa première entreprise, Hypro, centrée sur les services et les dépannages informatiques. Elle rencontre le succès, mais le jeune dirigeant se rend compte du difficile rythme de vie et du déséquilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle. Via le blogging professionnel et des livres de développement personnel, il décide de créer une société au service de sa vie et non l'inverse. Il fonde alors son premier blog « Des livres pour changer de vie » qui rencontre un grand retentissement. Depuis, Olivier Roland a publié plusieurs ouvrages dont « Tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études » et voyage autour du monde pour donner des conférences afin de donner des moyens aux entrepreneurs de réussir.  Se définissant comme « blogueur, archéologue amateur, plongeur, pilote d’avion, globe-trotter et conférencier international » sur son site web, l'homme porte également le costume de Youtubeur, en ayant lancé sa chaîne en août 2009. Avec 16 286 809 vues recensées et plus de 1600 vidéos, il partage des conseils, des méthodes et des stratégies pour les entrepreneurs qu'il surnomme les « Rebelles Intelligents ». Dans le but qu'ils soient plus libres et heureux tout en s'accomplissant autrement. Il propose en quelques minutes, par exemple de donner des astuces pour être plus à l'aise sur scène et engager une audience ou pour rebondir lorsqu'un projet échoue dans ses objectifs.

Les entreprises ont de plus en plus conscient du pouvoir de YouTube, dans les atouts qu'il peut provoquer sur leur business. C'est un excellent moyen de promouvoir leurs produits ou leurs services, de fidéliser leurs clients et de se démarquer de la concurrence. Les grandes sociétés sont nombreuses aujourd'hui à intégrer cet élément dans la stratégie de communication. Elles font intervenir de célèbres Youtubeurs notamment Orange avec Grégory Guillotin, spécialisé dans les caméras cachées, qui rendre dans la peau d'un « Super stagiaire » pour mettre en lumière les différents métiers de l'opérateur téléphonique français. Des entreprises vont même plus loin en proposant des stages de Youtubeur d'entreprise. C'est notamment le cas de la start-up Sénova, créée en 2009, spécialisée dans la rénovation écologique de bâtiments, qui a lancé fin 2017, cette annonce atypique. Dans le but de raconter l'histoire des clients de la jeune pousse via une web-série intitulée « Sénova, Ca nous va ! ».

Donnez une note à cet article