Entrepreneur : prendre des congés ou pas ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    05/07/17    0
entrepreneur prendre conges

Chef d'entreprise et vacances ne sont pas des termes qui semblent aller ensemble. Pourtant, il est bon de savoir prendre du repos, de temps à autre, pour s'offrir la possibilité de prendre du recul sur son travail.

Le dilemme des congés pour le dirigeant

Force est de constater que la prise de congés est une problématique majeure pour la plupart des chefs d'entreprises et des dirigeants actuels. Vue par certain comme un abandon de poste et par d'autres comme un repos nécessaire et mérité, la prise de congés pour le chef d'entreprise doit avant tout être perçue comme un droit, au même titre que les droits dont bénéficient vos salariés : droit au repos, droit aux vacances, droit au temps libre. Il est cependant largement compréhensible que cette prise de temps libre puisse être vue comme maladroite pour le chef d'entreprise. Lui qui se doit d'être toujours présent pour décider des orientations futures de son entreprise, ne semble pas avoir la possibilité de partir et quitter ses tâches, ne serait-ce que pour quelques jours. Détrompez-vous !

L'importance des congés pour le dirigeant

Les congés ne sont en aucun cas un lâche abandon de poste. Bien au contraire, ils constituent une véritable nécessité pour permettre au dirigeant de prendre du recul sur son travail, de reposer son corps et son esprit afin de revenir aux activités pleinement rechargé. Bien que certains de vos employés puissent percevoir la chose à tort comme un usage abusif de vos droits aux congés, la plupart comprendront pleinement que vous vous accordiez un repos bien mérité.

Ce que prévoit la loi

Le régime légal concernant les congés du chef d'entreprise est un peu particulier, voire unique. En effet, le gérant ne signe pas un contrat de travail classique mais bien un contrat de mandat. C'est-à-dire que la législation classique du droit du travail ne s'applique pas dans son cas. Il peut cependant prendre des congés tout à fait librement, en étant payé (selon les clauses prévues dans les statuts de l'entreprise et discutées avec toutes les parties prenantes). Seulement, le gérant ne peut "récupérer" les jours de congés non pris, ces jours n'étant pas comptabilisés au même titre que pour les employés.

Avant de partir

Il est cependant nécessaire de bien préparer votre départ en congés. Quelques menues obligations s'imposent comme celle de déléguer à vos adjoints ou à certains employés de votre entreprise choisis au préalable l'ensemble des tâches devant être réalisées durant votre absence, afin de permettre une continuité dans l'exécution de ces tâches. Par la suite, à vous de déterminer les critères importants à fixer avant votre départ en congés, afin de vous garantir tranquillité et repos d'esprit.

Et nous ne le rappellerons jamais assez : pendant les congés, pendant vos temps libres, le travail ne doit pas vous occuper l'esprit. Le téléphone n'est ouvert qu'aux urgences extrêmes. Nommez une seule et unique personne dans votre entreprise qui pourra vous joindre en cas d'extrême nécessité. Tout le reste de vos employés doit bien prendre en compte le fait que vous avez, vous aussi, le droit à un temps hors de l'entreprise et au respect de ce temps libre. Alors profitez de votre famille, de vos loisirs, de vous reposer, et ce sans penser constamment au travail. L'intérêt d'avoir délégué avec soin les tâches à réaliser pendant votre absence se mesurera dès votre retour

Donnez une note à cet article
d
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires