Embauchez avec votre Smartphone !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    28/04/17    0
embauchez avec votre smartphone

Cornerjob, JobAroundMe, Dr.Job… Il existe une pléthore d’applications pour proposer des offres d’emploi. Plébiscitées par leurs utilisateurs, ces plateformes présentent des offres de job dans des domaines variés, le plus souvent en fonction de la géolocalisation. Une nouvelle pratique que les entreprises doivent prendre en compte. Quelles sont les plus efficaces, et pour quel type de job ?

Différents types d’applications dédiées à l’emploi

On compte plus d’une trentaine d’applis émanant de sites consacrés à la recherche d’emploi, Cadremploi, Page Personnel, Orange Jobs… Pour effectuer un premier tri, on peut les regrouper en trois catégories d’applis :
- Celles de Jobboards ou méta-moteurs d’emplois tels que l’Apec, Cadremploi, Monster, RegionsJob, Keljob, Carrier Builder, Indeed Jobs, Option Carrière, Jobintree, Le Marché du Travail, L'Hôtellerie-Restaurant Emploi, O1emploi. Ces plateformes diffusent simplement des offres d’emploi.
- Celles d’intérimaires de recrutement comme Randstad, Adecco et Adia, Michael Page et Page Personnel ou MercuriUrval prennent la même forme et proposent les mêmes contrats qu’en agence.
- Celles de sites carrières tels que Orange Jobs, EDF recrute, Dr. Job, Devenez vous-même de l'Armée de Terre sont réalisées par les entreprises et leur permettent d’afficher directement leurs postes à pourvoir sans passer par une autre plateforme. 

Le m-recrutement : une réponse aux besoins urgents qui séduit les entreprises

Vu la popularité des applications mobile dédiées à l’emploi, des plateformes ont été mises en place qui permettent de postuler directement sur l’appli elle-même. Appelée recrutement mobile ou m-recrutement, cette méthode rencontre de plus en plus de succès depuis 2015. Ce concept séduit avant tout les jeunes entre 18 et 25 ans, génération ultra-connectée, qui représentent 72% des candidats sur ce type de plateforme. Celles-ci fleurissent et plusieurs start-up comme JobAroundMe ont su appréhender ce tournant dans le domaine de l’emploi.
Pour les employeurs aux besoins urgents, le recrutement mobile semble une solution idéale : l’offre est diffusée rapidement et les profils des candidats complets et faciles à cerner pour gagner du temps. Les TPE/PME constituent les premiers clients de ces applis. Ces entreprises disposant d’une visibilité réduite, les plateformes type Cornerjob ou JobAroundMe leur permettent d’attirer l’attention des jeunes et de trouver des profils intéressants sans passer par de grosses plateformes, sur lesquelles ils risquent d’être noyés dans la masse. JobAroundMe compte 50 000 recruteurs dotés de cet objectif et 35 000 nouvelles offres apparaissent chaque mois sur l’appli Cornerjob. De grandes entreprises prennent également le virage du m-recrutement comme Michelin, BMW ou Thalès, qui ont signé des contrats en 2016 avec JobAroundMe.

Des plateformes pour les travaux non qualifiés

En plus des postes urgents à pourvoir, ces plateformes de recrutement mobile servent à embaucher des petites mains, on dénombre notamment beaucoup d’offres dans l’hôtellerie restauration et de missions ponctuelles dans l’éventail disponible. A titre d’exemple, l’application Stootie donne même la possibilité à des particuliers de proposer aux utilisateurs de petits travaux chez eux. Pour accélérer le recrutement des postes peu qualifiés des TPE/PME, Cornerjob a mis au point un système d’annonce imposant une description très courte. Pour faire d’une pierre deux coups et attirer les jeunes, cette appli exploite à fond le format « réseau social ». Les annonces ne doivent pas dépasser 140 caractères et les CV des postulants sont standardisés afin de trier plus facilement les réponses. Cette solution paraît gagnante pour les entreprises, qui reçoivent des réponses massivement pour remplir leurs postes peu qualifiés au plus vite. Pour les utilisateurs, trouver son job n’a jamais semblé aussi simple, il suffirait d’intégrer son CV et de compléter son profil pour être contacté par un recruteur « dans les 24 heures » selon certains. 

Le recrutement par les réseaux sociaux également plébiscité

La tendance à publier des offres sur les réseaux sociaux se développe de plus en plus. Cette technique assure une bonne visibilité ainsi qu’une diffusion large et rapide aux entreprises. De ce fait, La majorité des sites dédiés à l’emploi s’accompagnent d’applications, qui comptent parmi les plus consultées par les candidats. Les deux réseaux sociaux professionnels les plus célèbres, LinkedIn et Viadeo présentent notamment des applications très appréciées des utilisateurs. Le premier compte en tout 405 millions de membres dont 10 en France, tout comme Viadeo qui compte 65 millions de membres actifs mensuels. Ce dernier, service en ligne de construction et gestion de réseau professionnel axé sur les TPE/PME, demeure le plus populaire en France. Son appli, ainsi que celles de LinkedIn Job Search et d’Indeed, autre géant des sites de l’emploi en France, constituent des références pour les postulants. Les plateformes mobiles de Cardremploi et Keljob sont également très sollicitées. Les nouvelles applications 100% mobiles et le m-recrutement connaissent néanmoins un succès florissant. A titre d’exemple, Météojob comptait plus d’un million de visiteurs uniques par mois avec 20 000 membres actifs et présentait une croissance de 42% sur les trois derniers trimestres de l’année 2015. Cette plateforme est parvenue à se hisser dans le top 5 des jobboards les plus utilisées en France en un an seulement. La start-up française JobAroundMe, qui propose de rechercher des offres d’emploi grâce à la géolocalisation mobile, dénombre plus d’un million d’utilisateurs. Cette application permet notamment d’intégrer son profil LinkedIn à son compte afin de donner une meilleure visibilité et description aux recruteurs.

Des jobs directement liés aux applis

Certaines applis représentent un travail elles-mêmes. A titre d’exemple, AppVip met à disposition des prototypes d’applis que les utilisateurs n’ont qu’à tester et évaluer contre rémunération. D’autres donnent la possibilité de travailler directement sur la plateforme : Clic N Walk envoie des missions à réaliser en ville ou dans la rue comme prendre des photos, vérifier la disponibilité de certains produits dans les rayons de supermarchés… il s’agit de travailler en live sur l’application et de remplir les missions souhaitées. Clic N Walk les classe en trois catégories : disponible, à terminer et à venir afin de permettre à l’utilisateur de sélectionner les missions de son choix et de visualiser son avancement. Dans un article paru sur nouvelobs.com, une étudiante raconte son expérience des applis de job et elle en présente six. Elle évoque les applis Mobeye et AppJobber, qui consistent aussi à envoyer des données récoltées sur place à l’application. Le travail directement proposé par les applications consiste surtout à tester des produits et à vérifier la cohérence entre les informations données par certaines structures et la réalité.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
14 novembre 2014 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
0 commentaire

Pas de commentaire encore !

Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié