Doit-on encore porter le costume en entreprise aujourd’hui ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    12/05/17    1
Doit on encore porter le costume en entreprise aujourd hui ?

Chaque entreprise détient sa politique sur le port du costume/tailleur. Certaines entreprises exigent celui-ci alors que d’autres vous laissent libre de votre choix vestimentaire. La balance pesant les pour et les contre s’équilibre. Zoom sur les arguments avancés par les deux parties.

Le costume : plus qu’une mode, un savoir-être

Les premières secondes passées avec n’importe quel individu sont déterminantes dans la conception qu’il va se faire de vous. De cette première impression, il détermine en grande partie son jugement, sur vous, mais aussi sur votre entreprise. Les professions qui exigent le plus de rigueur sont celles qui sont directement amenées au contact des clients (expert-comptable, banquier, consultant, audit…). Elles ne semblent pas pouvoir échapper à cette exigence. On imagine mal un rendez-vous avec son banquier habillé en tong et en short … Le costume inspire confiance. Indémodable, il fait sensation. Et il est facile de s’en procurer un. Même si cela ne relève que du paraître, renvoyer une bonne image d’un point de vue vestimentaire encourage à être pris au sérieux. Il s’agit de véhiculer subtilement un message qui s’attache à transmettre votre part d’attention aux détails. Une qualité de taille qui confère un certain professionnalisme. Son port tend également à faciliter l’impression de hiérarchie. Depuis toujours, dans les mœurs, l’habit détermine le rang social. Les vêtements, leurs marques et le niveau de détails (montre, boutons de manchette, etc) représentent ainsi la hiérarchie (tout comme le type de voiture…). La tendance naturelle est donc de s’habiller suivant celle-ci et d’adapter le degré de détails de manière à ne pas être mieux habillé que son supérieur hiérarchique. Ou plutôt, à ne pas être moins bien habillé qu’une personne d’un rang hiérarchique inférieur … Les dirigeants d’entreprise qui ont des « activités de bureau » prônent des dress-codes bien différents les uns des autres. Une grande partie d’entre eux adaptent la manière de s’habiller en fonction de leur interlocuteur et de leurs fonctions : costume-cravate lors d’un rendez-vous avec le banquier, casual (style plus décontracté) lors d’une journée classique. Il est à constater que cette méthode est bien souvent privilégiée dans les start-up, alors qu’une approche plus restrictive est souvent mise en place dans les grands groupes. Autre avantage : le salarié est au travail quand il porte son costume. Il met ainsi de côté sa sphère privée dès qu’il le revêt. Il est d’ailleurs souvent conseillé aux dirigeants qui effectuent du télétravail de s’habiller comme s’ils allaient au travail pour être dans une ambiance de travail. Le costume permet donc de mettre une barrière entre la vie privée et la vie professionnelle.  En tant que dirigeant, il ne faut cependant pas oublier que vous vous devez d’être exemplaire. Vous ne pouvez exiger de vos équipes, ce que vous ne faites pas vous-même. Si vous n’allez pas en costume cravate en rendez-vous, il vous sera difficile de demander à vos équipes de le faire, du moins de manière justifiée.

« L’habit ne fait pas le moine »

L’image dégagée par l’entreprise parait plus jeune et dynamique. Moins « carrée », elle est souvent associée à celle que l’on se fait des start-ups à succès. D’ailleurs les dirigeants de ce type d’entreprises revêtent souvent des tenues à mi-chemin entre le port du costume et le survêtement. Jean en bas, chemise et veste en haut, représentent une tenue courante.  L’absence de costume peut permettre d’effacer les frontières. Si vous optez pour un management plus moderne, la présence d’un costume à temps complet peut se révéler être un obstacle entre vos salariés et vous. Le costume crée une distance qui peut donner une image hiérarchique inaccessible. Son absence constitue alors un vrai plus dans le cas où vous souhaitez avoir un management proche de vos équipes, qui apparaît comme moins conventionnel. Le port d’une tenue moins stricte entraine des économies pour vos salariés qui n’ont pas la nécessité de faire régulièrement passer le costume chez le pressing. Les tenues plus classiques se présentent comme plus résistantes au lavage classique, et dont l’usure est amoindrie.  Cela permet de se sentir mieux car ces tenues vous correspondent mieux. En cas de forte chaleur et d’absence de climatisation, le port du costume peut très vite tourner à la torture, surtout si vous prenez des transports bondés ou que vous devez vous déplacer rapidement. Il peut semble évident qu’il vaut mieux être en tenue décontractée que dégoulinant de sueur, surtout en été. 

Si vous n’avez pas encore pris de décision pour votre entreprise, une des solutions mises en place par de nombreuses entreprises consistent à exiger le port du costume en semaine et à accorder des free-Friday ou à l’autoriser lors des périodes estivales.
Pour ou contre, c’est à vous de choisir la culture que vous souhaitez mettre en œuvre au sein de votre entreprise.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
19 novembre 2015 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
1 commentaire(s)
Elsy azkoul

Comment convaincre m'a direction que Je peux porter dans mom enterprise in costume de Chex moi et non pas le même qu ils ont fait pour les employés
Vu que Je me sens Un robot quand Je le Porte et Je dors à des rendezvous vous chez des clients et Je n aime pas aller avec les memes habits cheque fois
Je suis deprimé à cause du costume

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié