Se diversifier, l’idée constante des dirigeants

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/08/19    
diversifier idee constante dirigeants

Réussir certes mais les dirigeants sont conscients que le monde change à chaque instant et donc que diversifier ses produits et services devient une obligation. Comme des chercheurs, ils sont à l’affût des opportunités et ils en étonnent plus d’un lorsqu’ils saisissent la chance de se lancier sur un secteur inconnu. Il faut dire les dirigeants sont avant tout des aventuriers.

Cdiscount se lance dans le marché de l’optique

Le numéro 2 européen et champion français du commerce en ligne, Cdiscount, n’en finit pas de se diversifier. Après s’être lancé en seulement quelques mois dans le secteur du tourisme, du spectacle, de l’assurance ou de l’énergie, le voici à l’assaut du marché de l’optique, qui a engendré plus de 5,6 milliards d’euros en moyenne en 2017. Avec l’aide de la société Sym’Optic, l’entreprise commerciale française a mis en place un commerce de lunettes à bas coût, en proposant une offre d’équipements optiques sur sa marketplace.

Elle propose deux forfaits, l’un à 59 euros pour des montures et verres unifocaux et l’autre à 119 euros pour des verres progressifs, avec un délai de livraison variant de 48 heures à 15 jours. Son objectif est de démocratiser l’accès aux lunettes pour les Français. 

La diversification de Leboncoin s’accélère

La plateforme française d’annonces commerciales, Leboncoin, créée en 2006, appartenant aujourd’hui au groupe norvégien d’annonces Adevinta, est en pleine forme et cherche à investir dans d’autres secteurs. Avec un chiffre d’affaires de 307 millions d’euros en 2018, l’entreprise a décidé de diversifier ses activités en s’offrant notamment deux entreprises dans le secteur du voyage et de l’automobile début juin. Leurs noms : Locasun et Paycar. Locasun propose un site de réservations de résidences et locations de vacances, Paycar une solution de paiement sécurisé entre particuliers pour l’achat et la vente de véhicules d’occasion. 

Les nouvelles ambitions d’Amazon 

Alors que le géant américain Amazon règne sans partage sur la galaxie de l’e-commerce avec un chiffre d’affaires proche des 178 milliards de dollars et un bénéfice net de 3 milliards de dollars en 2017, il se cherche d’autres ambitions. Son créateur, Jeff Bezos, penserait sérieusement à transformer son empire. Selon Reuters, il souhaiterait ainsi racheter Boost Mobile, une marque de téléphonie prépayée. En se procurant des fréquences radioélectriques, Amazon deviendrait un opérateur mobile.

Amazon prépare également un service de streaming gratuit

Après avoir lancé en 2006 Prime Video, son service de vidéo à la demande, Amazon serait sur le point de mettre en œuvre une autre plateforme totalement gratuite, selon une information révélée par The Information (société américaine de médias numériques par abonnements, ndlr). Son nom : Free Dive. Elle serait, cependant, réservée uniquement aux détenteurs de Fire TV, un boîtier multimédia conçu par le géant de l’e-commerce. Financé entièrement par la publicité, le service proposerait notamment des séries et émissions déjà diffusées. 

Apple se lance dans la création de voitures autonomes avec Volkswagen

Depuis plusieurs mois, la folie des voitures autonomes ne cesse d’encenser les médias et toutes les marques n’ont pas encore dit leur dernier mot. Afin de se lancer dans la course, le géant Apple a fait le choix de s’associer à Volkswagen pour s’engager sur ce marché d’avenir. La combinaison entre la marque allemande et le géant à la pomme devrait permettre d’associer la technologie d’Apple ainsi que le savoir-faire automobile. Les premiers véhicules qui naîtront de cette association seront les vans T6 de Volkswagen.

Uber se lance dans la trottinette électrique

Uber part à la conquête du marché des trottinettes en libre-service. L’entreprise américaine avait, précédemment, investi dans la société Lime, spécialiste du secteur, et a racheté, en avril dernier, pour environ 100 millions de dollars, JUMP Bikes, une startup de vélos électriques en libre-service. Selon Bloomberg Businessweek (magazine américain spécialisé dans l’économie, ndlr), elle développerait et produirait, actuellement, ses propres modèles, en complément de ses véhicules autonomes, dans son entrepôt situé près du port de San Francisco. 

Donnez une note à cet article