Dis-moi où tu passes tes vacances, je te dirai quel entrepreneur tu es

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     17/11/13    
Dis moi ou tu passes tes vacances, je te dirai quel entrepreneur tu es

Le choix de vos destinations de vacances en dit long sur votre entreprise et la manière dont vous la développez. Et vous, où partez-vous ?

Chez mémé à Palavas-les flots

Pas de doute, vous venez tout juste de lancer votre start-up web et pour l’instant votre chiffre d’affaires est d’à peu près -12 500 euros. Au placard vos fantasmes de séjours de rêves sous les cocotiers à l’autre bout du monde ! Vous voulez tout de même ne pas avoir trop la honte à la rentrée en étant blanc comme du Typex quand vos amis seront cramés ? Il va donc falloir vous rabattre sur la seconde option, celles des vacances chez votre grand-maman chérie tout près de la mer. Au menu : pêche aux coquillages le matin, et boulot l’après-midi. Conseil : n’essayez pas d’expliquer à votre mamie en quoi consiste votre application SaaS en mode cloud, vous risqueriez d’y passer les vacances !

Trekking au Népal

Vous aimez prendre des risques, mieux, il vous faut votre dose quotidienne de sensations fortes. à coup sûr, vous avez choisi le secteur de l’industrie pour entreprendre. Les frissons de savoir si votre client vous paiera à temps, les coups d’adrénaline que vous avez lorsque votre fournisseur vous dit qu’il y a un problème, la peur de voir éclater un scandale sanitaire avec votre produit… vous adorez (si si, avouez-le !). à côté de votre quotidien d’entrepreneur dans l’industrie, votre petit séjour de trekking sera pour vous comme une douce balade !

Découverte culturelle en Kirghizie

Votre truc à vous c’est de vous démarquer par rapport à vos concurrents. Partir faire bronzette sur la Côte d’Azur comme tout le monde ? Très peu pour vous ! Vous avez donc ouvert votre Atlas et cherché un endroit bien paumé avec un nom pas trop connu. Votre objectif : susciter des réactions telles que « Ha bon, c’est où ? » à votre retour. à la rentrée c’est sur vos vacances à vous que se concentreront toutes les discussions. Tellement plus intéressant qu’une énième description du petit port de Nice ! C’est sûr, vous avez le don de savoir créer le buzz ! Votre entreprise, vous la développez à coups d’opérations marketing hors du commun et qui font le tour du web.

A Ibiza

Cela fait bientôt cinq ans que vous n’êtes pas parti en vacances, trop occupé à développer votre plateforme e-commerce spécialisée sur un marché de niche. Une levée de fonds à réaliser par-ci, les retombées d’une campagne de communication à gérer par là… ce n’était jamais le bon moment pour partir. Par contre, votre femme, elle, a trouvé que c’était le bon moment pour partir... définitivement. Vous voilà donc fraîchement célibataire et déterminé à en profiter. Youhou ! à vous les nuits endiablées d’Ibiza ! Grisé par ce vent de liberté nouveau, vous plaquerez tout et revendrez votre boîte pour monter une boîte… de nuit, à Ibiza bien-sûr.

Séjour chamanique au Pérou :

La crise, vous l’avez prise en pleine tête. Après avoir été un peu le roi du monde avec votre entreprise de communication florissante, vous avez subi en 2013 la gelée des budgets de com’. Résultat, votre carnet de commandes est terriblement vide et votre moral connaît lui aussi l’effet de la crise ces derniers temps. Vous remettez votre vie en question : Et si la recherche du succès commercial n’était qu’une vague chimère ? Et si le vrai bonheur était ailleurs ? Pour le découvrir, vous avez décidé de partir faire un séjour initiatique auprès de chamans au Pérou. Vous y découvrez les vertus de plantes hallucinogènes comme l’ayahuasca qui vous permettent d’accéder à un nouvel état de conscience. Mais, comme on ne chasse pas le naturel, vous profitez tout de même de votre séjour pour faire aux chamans une propale sur la refonte totale de leur plan de com’ !

En Grèce (ou à Chypre)

Vous êtes sûrement un entrepreneur de l’économie sociale et solidaire. Nos voisins grecs et chypriotes subissent très fortement la crise économique dans leur pays ? Il ne vous en fallait pas plus pour vous décider d’aller y passer vos vacances. Avec l’argent que vous y dépenserez en hôtels, restaurants, souvenirs et autres, vous comptez bien contribuer à relancer leur économie chancelante ! Cette année, c’est décidé, vous bronzerez solidaire !

Au fin fond du Sud-Ouest

Arnaud Montebourg vous adoooore et vous ne vous habillez qu’en marinière Armor Lux, en un mot, vous êtes un entrepreneur qui produit du Made in France ! C’est donc tout naturellement que vous avez choisi la destination du Sud-Ouest pour passer vos vacances. Au programme : le jour : recherche de partenaires industriels et sourcing de fournisseurs, le soir : visite des caves à vin du village de Saint-Emilion et orgies de foie gras et cassoulets. Vous ne manquerez bien sûr pas les fêtes de Bayonne. Bah oui, on ne le dit pas assez souvent, mais c’est très fatigant d’être un entrepreneur positionné sur le Made In France !

A Saint-Tropez

Vous êtes l’entrepreneur dont tout le monde parle. Vos accessoires fashion s’arrachent comme des petits pains dans toutes les boutiques « hypes » de Paris. Vos vraies vacances, vous les prendrez plus tard. Les trois semaines que vous passerez cet été à Saint-Tropez s’apparenteront plus à de longues soirées networking qu’à de la détente. On vous plaint : être obligé d’enchaîner les nuits de travail, une coupe de champagne dans la main, le numéro de téléphone de Jennifer Lopez dans l’autre… pas facile ! Vous vous forcez à night-clubber avec vos amis David Guetta et Rihanna pour développer votre business, quel engagement professionnel ! Vous aurez bien mérité vos vacances.

Devant votre ordinateur

Vous êtes un vrai workaholic, incapable de lâcher son poste de travail. Votre entreprise, un service de logistique pour e-commerçants, c’est toute votre vie. La nuit vous rêvez de vos clients, le jour vous vous extasiez devant votre carnet de commandes qui ne se désemplit pas… Vous êtes atteint d’un mal qui vous ravage : vous êtes incapable de déléguer, même pour faire votre café. Il faut que vous surveilliez tout et que vous fassiez tout tout seul, sinon, c’est sûr, ce sera mal fait. En un mot, vous êtes un vrai « control freak ». Résultat, vous n’avez aucun employé, et surtout personne pour vous remplacer l’été. Un conseil : lâchez vos tableaux Excel et prenez l’air. Vous découvrirez que dehors, l’été, il y a une chose qui ressemble beaucoup au néon de votre bureau, mais en bien plus grand : le soleil ! Cette petite pause vous fera le plus grand bien : vous verrez, vous serez encore plus heureux de retrouver vos chers tableaux de compta à la rentrée !