Digital : les nouveaux défis de l’emploi dans l’informatique

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     24/08/17    
digital nouveaux defis emploi dans informatique

S’il existe un secteur en perpétuelle évolution, c’est bien celui de l’informatique et du digital ! Les limites de la technologie ne cessent d’être repoussées et les emplois liés à ce domaine s’adaptent et se transforment. Mais alors, quels défis les travailleurs de cette filière doivent-ils affronter et quels sont, aujourd’hui, les métiers de l’informatique ? Zoom sur la situation.

IT et emploi : quels enjeux ?

Le secteur de l’IT (« Information Technology », en anglais, qui signifie littéralement « Technologies de l’information », en français, ndlr) regroupe tous les professionnels évoluant dans le milieu de l’informatique et, plus largement, du digital. Ce dernier se porte très bien et présente un pourcentage de chômage toujours en régression. Il s’agit d’un secteur en pleine expansion et qui implique de répondre à une demande croissante car les entreprises semblent avoir des besoins insatiables : à elle seule, la filière des logiciels et des services informatiques réunit, actuellement, 20 200 entreprises et 412 000 salariés. Un secteur porteur qui compte déjà ses afficionados. Plusieurs sites sont d’ailleurs dédiés à l’évolution de l’emploi dans l’informatique, tels que lesjeudis.com.
Entreprendre dans cette filière présente d’excellentes perspectives d’avenir même si, posséder une capacité de gestion et développer d’autres compétences se révèlent incontournables. L’un des grands challenges des professionnels de l’informatique consiste notamment à se maintenir à niveau. Le monde digital évoluant rapidement, des améliorations sont apportées tous les jours et les personnes impliquées se doivent d’être flexibles et d’apprendre vite. L’un des autres grands défis de l’univers digital découle de son caractère novateur : se montrer capable d’anticiper l’avenir et cela de la façon la plus précise possible est l’enjeu. La conception du monde de demain passe aussi par l’analyse de celui d’aujourd’hui. Autrement dit, si la situation et les attentes du public sont mal comprises, le produit final se soldera par un échec. Pour être plus sûr de faire mouche, il peut s’avérer intéressant de compter des profils variés dans ses rangs. Un atout de taille permettant une vision plus large de la société actuelle et qui contribue au fait de proposer des services plus complets.

Des profils plus variés qu’il n’y paraît

Lorsqu’on évoque le milieu de l’informatique, l’image d’un adolescent à lunettes rivé sur son écran d’ordinateur nous vient aussitôt à l’esprit… Un cliché à la peau dure pourtant loin de dépeindre la réalité ! Le secteur de l’IT se compose de nombreux professionnels issus de domaines différents : techniciens, développeurs, scientifiques mais aussi commerciaux, rédacteurs techniques ou encore testeurs. On peut très bien imaginer, par exemple, une situation dans laquelle les développeurs et les spécialistes des langages de programmation conçoivent des solutions visant à répondre à tel ou tel problème. Les rédacteurs se chargeraient ensuite de mettre par écrit les procédures, vendues plus tard par d’autres professionnels. En somme, il faut de tout pour faire un monde et, étant donné que celui de demain se digitalise, les profils qui le façonnent se révèlent très divers et complémentaires ! 

Un secteur qui offre des opportunités aux cadres

L’IT demeure un secteur relativement récent. Pour s’organiser, les sociétés fleurissant dans ce domaine recrutent en masse des cadres. Le secteur des activités informatiques et télécommunications représente le premier recruteur de cadres avec plus de 37 000 embauches effectuées en 2015 (dont 6 650 créations de postes, ndrl), selon une étude menée par l’Apec (Association pour l’emploi des cadres) en 2016. Les entreprises rencontrent, par ailleurs, des difficultés à trouver la personne idéale, faute de candidats suffisamment qualifiés. Pour contrer ce phénomène, plusieurs événements sur le thème de l’emploi dans l’informatique et le digital sont organisés tout au long de l’année. D’après le site de l’Apec, les jeunes diplômés représenteraient, néanmoins, 27 % des embauches et le nombre total de celles-ci dans l’IT devrait croître de 15 % en 2017. Boostées par l’état très positif du marché, les firmes installées dans ce secteur se disent, pour la grande majorité, prêtes à recruter. 

Mesdames, à vos claviers !

Il s’agit d’une réalité bien connue, l’informatique n’attire pas autant de femmes que d’hommes, ce qui implique que celles-ci manquent cruellement à l’appel. Le taux moyen de femmes diplômées d’écoles d’ingénieurs s’élève à seulement 23 %, tandis que ces dernières représentent 43 % des élèves de terminale scientifique. Si ce nombre augmente lentement et si les mentalités suivent ce changement, les femmes se heurtent, toutefois, quasi-systématiquement au célèbre plafond de verre leur interdisant de dépasser un certain niveau hiérarchique. Plusieurs projets voient le jour pour pallier cette réalité. Aussi, mesdames, n’ayez pas peur de vous aventurer sur la terre du numérique !

Entreprendre ou trouver le job de ses rêves dans le digital

Avec de telles perspectives d’avenir et d’embauche dans ce secteur, l’IT a de beaux jours devant lui. Si vous songez à créer votre entreprise dans ce domaine, renseignez-vous tout de même en amont : ce marché demeure très concurrentiel et il serait dommage de tomber au milieu d’une meute de loups plus expérimentés dévorant votre projet. Servez-vous, par exemple, de l’innovation afin de conquérir un territoire inexploré de l’informatique, qui en regorge et en réclame toujours plus !

Donnez une note à cet article