3 profils de clients que vous allez forcément rencontrer

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     13/06/18    
types clients

Chaque client possède sa personnalité et sa manière d’établir des contrats ou de les négocier. Il existe tout de même des profils types de clients et vous serez forcément confronté à eux à un moment ou à un autre. Voici 3 types de clients que vous allez rencontrer et quelques conseils pour réussir vos négociations en toute sérénité.

Le client indifférent

Vous allez repérer ce profil de client très facilement, il va sembler totalement indifférent à ce que vous allez lui dire, peut-être même absent. Beaucoup de choses peuvent expliquer le fait qu’il ne vous écoute pas mais le fait est là, vous n’avez pas son attention. Il a déjà des idées et souvent une conception préétablie.
L’argent n’est pas un problème pour lui, s’il est intéressé (il ne le montrera pas clairement dans un premier temps), il peut payer très cher pour votre produit ou service et cela vous ne l’ignorez pas. Dans un premier temps si vous concluez le deal, il va vous apparaître comme le client idéal et vous laissera peut-être croire que vous avez carte blanche. Mais attention c’est également un client qui pense que l’argent peut tout régler. Il aura probablement des attentes démesurées et difficilement atteignables. Il attendra au final plus de vous que vos autres clients. En revanche s’il est satisfait il se montrera fidèle, ne voulant pas entreprendre de démarches pour chercher une éventuelle offre alternative.
Conseils : soyez très concret, très précis dans votre argumentaire commercial. Les touches d’humour n’auront probablement aucune prise sur lui. Il attend que vous lui démontriez concrètement ce que vous lui apportez et l’intérêt d’établir un courant d’affaires avec vous. De plus, vous serez en contact avec lui très peu de temps, c’est pour cela que si vous attendez quelque chose de lui dites le directement, ce ne sera peut-être plus possible par la suite. Tâchez d’obtenir de lui un maximum d’informations dès le début pour que votre échange soit fructueux.

Le négociateur

Client encore plus incontournable que le précédent : le négociateur hors pair hors pair. Il ne se satisfait pas des conditions habituelles de vente et va chercher à obtenir de vous une réduction. Il peut négocier sur plusieurs points, demander une simple baisse des prix sans rien en retour ou au contraire proposer un service ou produit gratuit pour faire diminuer la facture. Cela peut parfois être un simple engagement de vous aider par la suite. Sauf si vous connaissez bien cette personne, s’il s’agit d’un ami par exemple, il est déconseillé de consentir à une réduction à ce type de clients.
Conseils : gardez bien en tête qu’il cherchera à obtenir toujours plus, lors de la prochaine négociation il cherchera à obtenir un prix encore meilleur, ou un meilleur niveau de service. Si vous n’êtes pas prêt à batailler à chaque fois avec ce client, ne lui concédez rien la première fois.

Le fou du contrôle

Vous allez pouvoir repérer le fou de contrôle à plusieurs détails. Un simple coup de téléphone ne lui suffit jamais, il veut que tout soit mis par écrit. Au moindre changement, dès que quelque chose est fait, il va vous demander de signer un document. A l’inverse du « client indifférent » qui vous laisse une importante marge de manœuvre, le « fou du contrôle » ne vous fera absolument pas confiance, il voudra tout contrôler par lui-même car le plus souvent il n’a même pas confiance en lui-même.
Conseils : Dès le début fixez les limites et les conditions précisément. Il reviendra vers vous pour tout ce que vous ne lui avez pas indiqué au départ. Si l’impact de votre action ne se fera sentir qu’à long terme, au bout de plusieurs mois, indiquez-lui, sinon il reviendra vers vous de façon incessante pour que vous lui rendiez des comptes. Si vous avez des ajustements à faire, il est important de faire en sorte qu’ils soient le plus progressifs possible. Ils ne doivent surtout pas intervenir de façon soudaine. Autre élément déterminant, soyez irréprochable d’un point de vue administratif (et légal), ne laissez rien au hasard. Vous pouvez vous permettre d’être laxiste sur quelques points avec certains clients, avec le « fou du contrôle » ce n’est évidemment pas le cas.

Donnez une note à cet article