Comment devenir un orateur hors pair ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/06/19    
devenir orateur hors pair

Vous avez une présentation orale à faire et vous désirez progresser dans ce domaine ? Vous trouvez que vos prestations ne sont pas à la hauteur du travail effectué ou tout simplement vous désirez sortir du lot ? Quelques conseils utiles pour devenir celui qui va marquer les esprits et vous améliorer.

En amont de votre présentation

1/ Bien préparer votre message

Une bonne présentation commence par une bonne préparation. Pour commencer, vous devez avoir préparé votre sujet afin de passer la ou les bonnes informations à votre public. Définissez votre ou vos messages clés dès la base. Il ne s’agit pas de noyer votre public sous un flot d’information qu’il ne retiendra pas. Choisissez judicieusement maximum 3 grands messages à passer. Il s’agit en général de donner une information qui n’a pas été entendue ailleurs pour susciter l’attention de votre public mais aussi qu’il se rappelle que c’est vous qui lui avez appris cette information.

2/ Soignez vos slides

Si vous avez des slides, faites en sorte qu’elle ne soit pas trop chargée et qu’il n’y ait pas de phrase trop longue à lire. Les personnes doivent être concentrées sur ce que vous dites et ne doivent pas passer leur temps à lire. Vos slides sont là pour vous appuyer et non pas pour concentrer l’attention sur elles … même si cela vous rassure. Ecrivez des mots clés afin de vous rappeler ce que vous à dire.

3/ Insérez une histoire ou une anecdote

Pour bien commencer, vous devez accrocher votre public. Quoi de mieux qu’une petite histoire personnelle pour bien commencer ? Non seulement vous attirez l’attention mais en plus raconter une anecdote vous permet de vous enlever du stress. Le public adore qu’on lui raconte une histoire alors ne le décevez pas. N’oubliez pas qu’elle doit être en lien avec ce que vous allez raconter. Vous pouvez aussi bien commencer par votre petite histoire et finir sur une autre. Gardez à l’esprit qu’il s’agit de respecter le thème de votre présentation. Pensez que votre sujet peut être abordé sous différents angles.

4/ Répétez !

Une fois votre road map établie vous pouvez passer à la répétition. Attention tout de même, il ne s’agit pas de répéter comme un robot ! Vous devez rester naturel mais aborder tous les points clés qui vous intéressent.

Surtout, ne lisez pas vos slides, rien de plus désagréable que d’avoir quelqu’un qui ne fait que retransmettre en audio, ce que vous lisez. Tout au long de votre présentation, vous devrez balayer votre public des yeux afin qu’ils se sentent concernés et vous n’aurez pas le temps de les regarder.
Si nécessaire filmez-vous afin de voir vos tics de langage mais surtout votre gestuelle. Vous communiquez énormément d’information par vos gestes et votre ton, ils sont donc à travailler pour emporter le public. Lors de la répétition, n’oubliez pas que vous devrez occuper l’espace. Evitez donc de commencer en croisant les bras pour éviter de rester dans cette position pendant toute votre conférence. Adoptez une position d’ouverture qui vous permettra dès le début d’être sur le bon chemin.

N’oubliez pas lors de votre préparation de mesurer le temps que vous prenez. Vous avez un timing à respecter !

5/ Vérifiez votre matériel

Alors cela peut paraitre bête mais vérifier que tout fonctionne avant votre présentation vous évitera énormément de soucis. Regardez si votre slide fonctionne, si la vidéo se lance, si la télécommande a bien été rechargée ou encore les micros. Ces soucis de dernière minute peuvent vite vous déstabiliser alors prenez-les en compte.

6/ Travaillez votre diction

Au-delà de choisir un bon message, de bien le faire passer au travers de vos gestes, la diction peut se travailler au travers de nombreux exercices. N’hésitez pas à faire des exercices pour être plus facilement audible. Avec un peu de travail chaque jour, vous aurez un maximum de résultats !

Lors de la présentation

1/ Déstressez

Etre stressé est normal ! Au bout de quelques minutes, même si vous avez des symptômes comme le tremblement des mains ou de la voix ou encore les mains qui chauffent, ceux-ci vont disparaître. Vous allez rapidement être dans votre sujet et redevenir à la normale alors  inutile de paniquer. Dites-vous que votre public est rempli d’amis ou imaginez que tout le monde soit nu… Peu importe la technique mais arrêtez de vous mettre la pression, vous ne jouez pas votre vie sur cette présentation. N'hésitez pas à prendre votre temps et à boire une gorgée d'eau avant de commencer.

2/ Etre passionné et dans l’humour

Votre passion se communique. Même si le sujet n’est pas le plus passionnant du monde, vous devez être à fond dedans. Il s’agit de transmettre votre énergie au public et de faire en sorte qu’il voit que vous lui parlez de votre passion. N’hésitez pas à mettre des touches d’humour pour que le public ne s’endorme pas mais aussi qu’il ait de vous une image amicale. Attention tout de même à ne pas faire de l’humour douteux qui pourrait se retourner contre vous.

3/ Interpellez votre public

Le public n’est pas votre ami, bien au contraire. Il se peut qu’il soit un peu fatigué et donc que son écoute ne soit pas à son paroxysme alors réveillez-le ! N’hésitez pas à lui poser des questions simples, tels que « est-ce que cela vous est déjà arrivé ? » en racontant une anecdote. Faites en sortes de le faire tout au long de votre conférence afin de réveiller leur attention qui ne dure pas plus de quelques minutes. N’hésitez pas à le faire intervenir afin qu’ils posent ses questions.

4/ Soyez modeste

Vous avez beau être le génie que le monde attendait, restez humble ! Vous devez communiquer des émotions positives et non pas attirer haine et jalousie. Ce n’est pas parce que vous souhaitez mettre en avant quelque chose que vous devez forcément mettre en avant que vous êtes le meilleur partout.

5/ Mettez un espion dans le public

Avoir une personne dans le public, qui note les réactions du public à vos différentes interventions, représente une bonne pratique. Elle peut vous dire les messages qui ont particulièrement interpellés votre auditoire de manière positive ou négative. Si elle n’a pas écouté votre présentation au préalable, elle peut également vous faire un retour sur ce qui l’a surpris, elle. Une personne dans le public peut même se révéler un atout en mettant l’ambiance pour vous !

Bonne présentation !

Donnez une note à cet article