La culture d’entreprise, un incontournable

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     29/01/19    
culture entreprise incontournable

Évoquer la culture d’entreprise, quand on est une start-up qui en est à ses premiers pas, paraît bien lointain. Celle-ci ne semble concerner que les grandes entreprises. Or, cette culture d’entreprise est, dès l’origine, présente au travers du créateur d’entreprise et de ses valeurs.

Au fur et à mesure de la croissance de l’entreprise et donc des recrutements, la culture d’entreprise va faire partie d’une véritable stratégie qui intègre des rites mais aussi les aspirations des salariés. Elle est primordiale pour permettre à une société de se différencier de ses concurrents mais aussi pour attirer des talents et impliquer les collaborateurs.

La culture d'entreprise, à quel moment apparaît-elle ?

On en voit les premières esquisses dans le business plan et dans les différentes interventions du dirigeant pour conquérir les business Angels, les banquiers, les clients et les médias et les clients car il s’agit d’un acte fondateur. Une entreprise qui irait à contre-courant des tendances du moment prend le risque de détruire ce qu’elle a si péniblement construit. Quand l’entreprise se développe, il devient nécessaire d’écrire une charte pour inscrire avec des mots le sens de l’appartenance à l’entreprise. Lorsque l’entreprise a acquis quelques années et qu’elle possède une certaine notoriété, il convient d’y ajouter l’histoire de l’entreprise et de ses dirigeants. Les différents métiers transmettent des valeurs qui viendront nourrir sa visibilité et sa notoriété.

Ainsi, la société de buyer a su mettre en scène sa culture d’entreprise avec les différents métiers et son savoir-faire, créant ainsi un véritable sentiment d’appartenance et développant la fierté de chacun des acteurs de la fabrication : le forgeur, le cisailleur, l'emboutisseur, le coupeur, le marteleur, le fraiseur, le tourneur, l’ajusteur, le rayonneur, le  polisseur, le soudeur, le riveteur,  le chaudronnier plieur, le fluoprojeteur, le programmeur, le marqueur, l’injecteur, le drapeur, l’assembleur monteur, le conditionneur… Comment ne pas s’impliquer lorsque le site internet met en scène votre expertise ? L’histoire de l’entreprise quelle qu’elle soit doit servir de faire-valoir.

 Le bien-être du salarié, la priorité

S’il y a encore peu de temps, le bien-être des salariés passait au second plan voire au dernier plan, il est acquis aujourd’hui que de mettre le bien-être des salariés comme valeur de base de l’entreprise crée une ambiance qui conduit chacun à s’impliquer davantage. L’organisation des locaux doit répondre au bien-être des salariés et les espaces de détente sont loin d’être un gadget car ils répondent à un véritable besoin.

Les valeurs de l’entreprise : des ressources humaines au service de l’harmonie

Pour cela deux points sont essentiels :

  • Valoriser et récompenser les collaborateurs 
  • Instaurer la confiance dans les équipes afin que chacun au lieu de faire de la rétention coopère pour mieux développer l’entreprise.
  • créer des moments d’échange et de dialogue
  • prendre du temps pour intégrer les nouveaux embauchés
  • Mais aussi proposer des moments festifs autour des départs en retraite, des naissances mais surtout des victoires de l’entreprise.

Selon un enquête RegionsJob sur les relations candidats/recruteurs, réalisée fin 2015, plus de 6 000 réponses transmise par FocusRH, la culture de l’entreprise fait partie des critères essentiels : 94,2% des candidats vont sur Internet pour se renseigner sur l’entreprise, parmi eux 56% des candidats se renseignent sur sa culture mais plus encore , dans la majorité des cas, si un salarié démissionne  il va communiquer sur les réseaux sociaux son idée de l’entreprise qui n’est le plus souvent pas en sa faveur.

La culture d’entreprise est donc à ne jamais négliger !

Donnez une note à cet article