Créez votre logiciel ! Créez vos services Web !

Eric Beltrando     16/01/14    
Creez votre logiciel Creez vos services Web

Entrepreneur ou futur entrepreneur, vous avez déjà une idée judicieuse mais aussi  précise des nouveaux services que vous allez offrir à vos clients. Mais, qu’en est-il des services informatiques liés ? Aujourd’hui il est difficile d’imaginer un business qui ne repose pas totalement ou en partie sur une application mobile Android ou iPhone, un site web, une application embarquée, ou une boutique en ligne. Même les commerces traditionnels s’y mettent.

Si l’informatique n’est pas le cœur du métier que vous envisagez, quel que soit le produit ou le service vendu, vous avez peut-être imaginé une application pour mobile ou un site web qui permettrait de mieux le valoriser. Quelque chose d’innovant, de différent !

Comment se distinguer de la concurrence ?

Vous avez le choix entre deux possibilités : soit vous trouvez sur le marché un progiciel, un service web paramétrable, capable de concrétiser cette idée, soit vous ne le trouvez pas, et dans ce cas, créez-le. Ainsi vous pourrez vous distinguer de la concurrence et avoir une longueur d’avance.

Mais la création d’une application informatique, quelle que soit sa forme, est toujours une aventure, avec sa part de risques à identifier et à gérer. Voici quelques idées de base pour éviter les erreurs initiales les plus fréquentes c’est-à-dire celles qui coûtent le plus cher.

Quelques suggestions pour vous éviter des erreurs

Nous avons été cette année sollicités par des entrepreneurs pour des métiers aussi divers que la recherche de victimes en montagne, la vente de médicaments en officine, la gestion de communautés en entreprises, des outils pour des études scientifiques auprès de médecin, la vente en ligne de lunettes, la gestion des réponses aux appels d’offre, la création de communautés en web 2.0, la recherche d’ayants-droits sur des fichiers musicaux… la liste est longue. Mais toutes ces demandes ont un point commun : à chaque fois c’était pour concevoir un nouveau logiciel à partir d’une feuille blanche, à partir d’une simple idée.

Comment faire ?

Les grandes étapes sont simples à identifier :

  • Notez vos idées

Tout d’abord, au fur et à mesure que les idées apparaissent sur ce que doit faire le futur système, les noter, au moment où elles se présentent. Se faire une petite collection de toutes les fonctionnalités qu’on imagine. Pour ne pas risquer de les perdre je vous conseille d’utiliser Evernote. Aussi, faire des dessins à la main des écrans qu’on commence à imaginer. Pour l’instant tout ceci n’est qu’une collection pas trop organisée, dont la récolte peut durer longtemps.

  • Identifiez les acteurs

Ensuite bien identifier les acteurs qui vont utiliser votre système. Par exemple un internaute s’étant identifié, un internaute non identifié, un gestionnaire ou administrateur du service, un client ayant déjà commandé, … pour reprendre les incontournables. Identifiez-les car vous allez devoir vous mettre dans « la peau » de chacun d’entre eux successivement pour la suite des opérations.

  • Listez les scénarios

Pour chaque acteur, commencer à lister les scénarios, les cas d’utilisations, qu’il va pouvoir faire avec le système. Pour éviter d’en oublier les lister dans l’ordre chronologique. C’est une description courte, de bon sens, de ce que le système doit réaliser pour eux. Les plus triviaux sont s’enregistrer sur le site, passer l’identification, … Par exemple pour un système de facturation ces scénarios sont créer un client, le modifier, chercher un client, créer une facture, ajouter des lignes, transformer un devis en facture, Envoyer la facture, exporter vers la comptabilité, ...

  • Aidez-vous d’un tableur

Attribuer une priorité à chaque cas d’utilisation : « c’est absolument obligatoire que tel type d’utilisateur du système puisse fasse cela", ou bien « ce serait un vrai plus si le système pouvait faire cela »; ou bien « ce serait très confortable si le système pouvait faire cela ». En anglais on parle de « Must have », « should have » et « may have ». Cette phase et la précédente peuvent être rédigées dans une feuille de tableur. Je vous recommande Google Spreadshhet pour un travail à plusieurs.

  • Détaillez les cas d’utilisation

Maintenant vient la partie la plus rébarbative, et la plus importante. Il faut détailler ces cas d’utilisation, le plus possible. C’est souvent là qu’on s’aperçoit que beaucoup de cas qu’on croyait simple ne le sont en fait pas du tout. L’essentiel c’est qu’on en ait pris conscience. C’est à partir de cette rédaction que les informaticiens vont pouvoir déterminer la complexité de chaque cas d’utilisation, et à partir de là vont établir une estimation des charges, et donc du coût et des délais nécessaires à la réalisation de votre système.

  • Finalisez vos dessins

Il est préférable aussi de finaliser les dessins des pages que vous avez faits, de les préciser. On peut utiliser à cette fin un outil quelconque, de Excel à Powerpoint, en passant par, et c’est quand même mieux, un vrai outil de mockup comme Pidoco.

  • Combien de temps faut-il ?

Mis à part la première étape tout peut être fait en une demi-journée ou une journée. En tout cas, si vous voyez que vous avez besoin de plus de temps c’est le signe qu’il faut probablement vous faire aider.

- soit vous n’y arrivez pas, car, effectivement, conceptualiser n’est pas forcément facile pour tout le monde;
- soit le projet est vraiment très important, et il faut peut-être penser alors à partager le travail avec un tiers, en encore à le découper en lots indépendants.

Certaines sociétés et consultants sont spécialisés dans la rédaction de ce type de document, de cahiers des charges. Vous pouvez en trouver en googlant sur « aMOA » ou me demander, j’en connais d’excellents. Ils pourront vous rédiger des documents plus professionnels, et plus compréhensibles pour des informaticiens. Le coût / jour d’une telle prestation tourne entre 500 - 800€, selon l’expérience du consultant et le domaine applicatif.

Donnez une note à cet article