Créer une entreprise, les étapes

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     19/07/12    
Vous avez toujours rêvez de créer votre entreprise mais vous ne savez pas par où commencer ? Voici les grandes étapes de la création d'entreprise. Un petit résumé idéal pour bien commencer.

Étape 1 : Faire un bilan personnel

Cette étape est à relier à la recherche de l'idée. Il est nécessaire que le porteur de projet, futur créateur d'entreprise, réalise un travail approfondi sur ses motivations et ses savoirs faire. Il existe des outils pour le faire soi-même, mais on peut également se faire aider pour cela. Ce bilan de compétence a pour objectif de valider la bonne adéquation entre son idée et son profil. La motivation représente également un élément essentiel de la création d'entreprise : l'entrepreneur devra souvent surmonter les difficultés du démarrage et sera en proie au doute. Il devra parfois persévérer et parfois laisser tomber mais pour les bonnes raisons.

Étape 2 : Trouver une idée de création

Trouver son idée de business est le point de départ de tout projet. L'idée peut soit s'imposer d'elle-même (mettre en pratique son métier en le faisant à son compte par exemple), soit nécessiter une recherche plus longue, en relation avec ses goûts et compétences. Pour définir son idée, il existe des méthodes de créativité qui permettent de faire émerger des projets qui correspondent au profil du créateur. Il existe également de nombreux sites Internet qui référencent des idées de création d'entreprise. (Voir notamment l'étape 2 - trouver son idées sur ce site ou le site de l'APCE)

Étape 3 : L'étude de marché l'étape primordiale

Dans le cas d'une création d'entreprise, l'étude de marché va permettre de savoir ce qu'on va vendre, à qui on va le vendre et comment on va le vendre. Cette étape doit être effectuée avec soin et, de préférence, accompagné par une structure spécialisée dans l'aide à la création. L'observation de la concurrence directe et indirecte fait aussi partie de cette étape. L'étude de marché doit permettre au porteur de projet d'établir une première estimation du chiffre d'affaires que pourra lui apporter son entreprise. Il s'agit d'un point essentiel et souvent négligé du Business Plan car il ne s'agit pas d'adapter son étude de marché à son produit mais d'adapter son produit en fonction des résultats de l'étude de marché. Elle permettra notamment de prendre les futures orientations stratégiques

Étape 4 : Fixer sa stratégie

Une fois l'étude de marché réalisée, que l'ensemble de l'environnement est mieux connu et que les éléments du mix marketing (prix, produit, distribution, communication) ont été fixé, la stratégie peut être décidée.

Tout d’abord, il ne faut pas concevoir la stratégie comme réservé aux intellectuels. La stratégie consiste à savoir quelles sont les meilleures décisions à prendre pour pénétrer un marché.

Celle-ci colle d’abord au terrain. La fixer demande principalement une bonne connaissance du marché ciblé et du bon sens. Le porteur de projet ou le chef d’entreprise devra garder en mémoire que la stratégie est une vision à long terme de l’entreprise mais quelle devra se décliner en actions opérationnelles.

Il ne devra pas oublier également que si la stratégie fixe une ligne conductrice; elle ne devra pas être figée : elle devra prendre en compte les enseignements du terrain.La stratégie doit ainsi bénéficier du retour terrain.

Étape 5 : Prévisions financières

Dans un premier temps il convient de faire une liste exhaustive de tout ce que l'entreprise devra dépenser pour atteindre son objectif. Dans un deuxième temps, il faudra distinguer ce qui fait parti de l'investissement de ce qui entre dans le cycle d'exploitation. établir ainsi une stratégie financière claire est un bon moyen de n'oublier aucune dépense et de construire plus facilement le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel.

Le compte de résultat donne une première idée de la rentabilité de l'entreprise. Enfin, il conviendra de calculer le seuil de rentabilité, c'est-à-dire le moment où l'entreprise commencera à gagner de l'argent.

Les prévisions financières représentent souvent l'un des moments que l'entrepreneur aiment le moins car elles prennent du temps et ralentissent l'avancement opérationnel. Cependant, cette étape est essentiel afin notamment de garantir que la trésorerie sera suffisamment solide pour tenir la route mais également que les perspectives sont intéressantes.

Étape 6 : Les différents statuts fiscaux et bénéfices de l'entreprise

Pour déterminer le statut juridique le mieux adapté, il faut avoir une vision juste de ce que sera l'entreprise à moyen terme. En effet, il vaut mieux ne pas avoir à changer de forme juridique dans les premières années. Il ne faut pas oublier de prendre en compte les conséquences sociales et fiscales du choix du statut pour son entreprise. Cette étape, comme les précédentes, nécessite de se faire accompagner par les réseaux spécialisés.

Étape 7 : Étudiez les différentes sources de financement

La question à se poser est si l'entreprise aura suffisamment de moyens financiers pour assurer une trésorerie saine (d'où le besoin de faire un tableau de trésorerie prenant en compte les décalages d'entrée et de sortie d'argent). Le porteur de projet doit analyser les différentes techniques de financement qui pourront l'aider à créer et développer son entreprise.Il existe de nombreuses manières de financer son entreprise et qui permettent parfois de contourner l'utilisation de toutes les économies de l'entrepreneur en lui offrant un minimum de sécurité.

Étape 8 : Les formalités de la création d'entreprise

On parle ainsi du passage obligé dans les CFE (Centres de formalités des entreprises). Il faut aussi penser à tout ce qui va nécessiter des démarches pour le créateur : la poste, le téléphone, les assurances obligatoires, les organismes sociaux, l'ouverture de compte professionnel dans une banque... 

3 questions à Dominique Mentha

Quelle est l'étape la plus difficile dans la création d'entreprise ?
Ce qui reste le plus difficile est la recherche d'une idée et la mise en adéquation de cette idée avec son projet personnel. Avoir une bonne idée ne signifie pas que le projet va réussir, qu'il sera rentable ou qu'il trouvera sa clientèle. Mais à partir de cette idée de base, on peut toujours trouver rebondir sur une autre idée, qui peut être à la base d'un projet viable.

Quels conseils donneriez-vous à une personne ayant une idée de business ?
Il faut énormément travailler pour que cette idée devienne un projet, il faut la définir, l'analyser et la structurer. Il ne faut pas être rigide et rester figé, il faut accepter les évolutions qui vont vous être apportées par l'écoute des conseils de professionnels, de fournisseurs, de prescripteurs. L'idée se transforme, se peaufine et, parfois même, s'éloigne du concept de base. Si cela peut aider à trouver son marché ce n'est que bénéfique.

Pourquoi se lancer dans la création d'entreprise ?
Créer une entreprise est un acte excessivement exaltant ! Créer une entreprise, c'est devenir acteur de son futur. Pour cela, il faut aimer son projet et ne pas se sentir contraint. Pour connaître la réussite, le porteur de projet doit travailler au développement de son entreprise avec plaisir.

Article mis à jour le 19 juillet 2012

Nos tools !

Créez et développez sereinement votre entreprise
Créez et développez sereinement votre entreprise

Vos documents juridiques rédigés par des avocats à prix enfin abordables

CLIQUEZ ICI
Publiez votre annonce légale au coût le plus bas
Publiez votre annonce légale au coût le plus bas

Vous trouvez moins cher ailleurs ? Nous vous remboursons la différence !

CLIQUEZ ICI
Pack de création Start-up
Pack de création Start-up

Legalstart.fr vous accompagne dans la création de votre Startup grâce à un service complet.

CLIQUEZ ICI