Créer une start-up dans le digital

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     27/03/19    
creer start up digital

Les pure-players ou sociétés dédiées uniquement au digital se sont fortement développées en peu de temps. Certaines parmi elles sont même devenues des licornes (société valorisée à plus d’un milliard et ayant moins de 10 ans d’existence) comme Blablacar avec des services uniquement digitaux. Comment monter une entreprise dans le digital et éviter les écueils ?

Les pure-players ou sociétés dédiées uniquement au digital se sont fortement développées en peu de temps. Certaines parmi elles sont même devenues des licornes (société valorisée à plus d’un milliard et ayant moins de 10 ans d’existence) comme Blablacar avec des services uniquement digitaux. Comment monter une entreprise dans le digital et éviter les écueils ?

Les atouts indéniables du digital

L’atout majeur du digital et de son fonctionnement en tant que tel demeure qu’il nécessite la plupart du temps moins d’apports financiers importants. Vous n’avez même plus besoin aujourd’hui pour démarrer d’avoir vos propres locaux , ni parfois la nécessité de consacrer du temps à rencontrer physiquement vos clients. Vous pouvez gérer la plupart de vos actions à distance et profiter de l’automatisation de la plupart de vos actions pour gagner du temps. Internet représente avant tout un lieu exceptionnel où vous pouvez vendre au plus grand nombre sans pourtant vous être déplacé de chez vous, sans investir un argent considérable, ni posséder de magasin physique qui est la source de coûts financiers élevés et de salariés.

L’importance de l’équipe

Vendre du digital ne signifie pas que vous n’aurez pas besoin de compétences spécifiques au sein de votre équipe. Il s’agit rarement de mettre en place un site internet et de le « laisser tourner » pour que l’ensemble des visiteurs se précipitent sur votre plateforme. Vous devrez la faire évoluer tout au long de la vie de l’entreprise afin qu’elle s’adapte aux avancées technologiques. Ainsi, une des compétences clés demeurent souvent de maîtriser en interne le développement de votre site. Mais ce n’est pas tout, une autre compétence souvent exigée pour développer votre entreprise : celle du marketing qui vous permettra de faire connaître votre entreprise.

La stratégie d’acquisition avant tout

Si l’on pense souvent que le digital ne coûte rien, cela n’est pas tout à fait vrai. Aujourd’hui il est devenu difficile de se démarquer sur la toile où une concentration des acteurs est en train de s’opérer. La rude concurrence sur le web a généré une bataille pour se retrouver en tête des moteurs de recherche et il est devenu parfois très difficile de se démarquer sur certains mots clés sans avoir recours à des stratégies de SEA. Pour commencer, n’oubliez pas que les serveurs ont un coût (même minime) mais aussi que vos actions pour vous faire connaître en auront également. Vous pouvez avoir le meilleur produit/service sans pour autant que votre site n’arrive à percer sur le web. Contrairement aux start-ups qui vendent leur produit de manière physique vous pouvez ainsi être noyé dans ce monde où votre place se joue à l’international. Certains termes comme Content Marketing, Big Data, Panda et Penguin, Native Advertising, Campagne marketing Automation doivent faire partie de votre langage.

La transformation du client

Si internet représente une grande place où de nombreuses personnes circulent, la liberté de l’internaute est également un obstacle majeur puisqu’il peut décider en un clic de sortir de votre magasin. Il ne sert à rien d’avoir des millions de personnes qui passent sur votre site s’ils ne vous rapportent rien. Pour ce faire, vous pouvez commencer à penser votre site en termes d’expérience client mais aussi en termes de transformation. Il vous faudra prendre en compte les clics pour arriver au paiement et les conditions d’utilisation de votre service (mobile, tablette, pc fixe… ?) et parfois redésigner votre vitrine pour générer une transformation plus efficace. De nombreux logiciels ont été créés en ce sens pour vous permettre de mieux suivre le parcours de votre visiteur.  

La nécessaire réactivité

Qui dit web dit réactivité. Les internautes sont devenus impatients autant pour obtenir leur devis qu’une confirmation de leur commande ou de la bonne prise en compte de leur paiement. Les délais de livraison sont souvent scrutés et vous devrez penser tout en automatisation. Il s’agit la plupart du temps pour vous de réduire les coûts au maximum liés à l’intervention humaine et d’automatiser tout ce qui pourra l’être.

N’oubliez pas les spécificités comme les mentions légales

Certaines mentions spécifiques liées à internet sont désormais imposées et il vous faudra éviter d’oublier de les mentionner ainsi que de bien suivre l’ensemble des nouvelles règles liées à la RGPD, comme l’explique 1&1 IONOS dans son article dédié, afin de mettre en conformité votre site. Toute collecte de données personnelles doit faire l’objet d’une déclaration préalable auprès de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés). Dans la majorité des cas, il s’agit de fichiers de prospects et de clients, dans le cas des entreprises.Avant de procéder à votre déclaration, vous devez avoir vérifié que votre fichier répond à toutes les obligations légales et avoir déterminé que sont sa finalité, sa durée, la confidentialité, la sécurité.

Une entreprise comme les autres

Finalement en dehors de quelques aspects spécifiques au web, il ne vous faut pas oublier que les sociétés sur le digital demeurent comme les autres sociétés. Elles obéissent aux mêmes règles et vous devrez établir des factures comme tout le monde. La plupart des règles de gestion demeure les mêmes et vous devrez donc ne pas oublier de vous y conformer.

Donnez une note à cet article