Comment trouver son investisseur ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    09/11/10    29
Stratégiquement, avant de lancer votre produit ou votre service, vous avez déterminé la cible de clients visée à laquelle vous voulez vous adresser. La même logique s’applique dans la recherche d’un partenaire financier.

Avant de constituer votre dossier, il faut identifier le type d’investisseurs susceptible de financer votre projet.
Il existe trois principales catégories d’investisseurs :

  • Les organismes de microcrédit, qui financent sous forme de prêts les créations de sociétés individuelles dont le besoin de financement est au maximum de 10 000 €. Si l’on exclut les banques, il en existe 4 en France.
  • Les business angels, qui prennent des participations au stade de la création ou plus tard dans la vie de l’entreprise. Leur investissement est en moyenne de 200 000 €. Ils sont plus de 4 000 en France.
  • Les fonds d’investissement, qui financent essentiellement les entrepreneurs dont le besoin de financement est supérieur à 200 000 €. Ils sont plus de 500 en France.

Au sein de chacune de ces catégories, chaque investisseur détermine sa propre stratégie d’investissement, avec ses spécificités, qui d’ailleurs peuvent évoluer dans le temps : secteur d’activité, chiffre d’affaires, taille de l’entreprise, stade de développement, implantation géographique,…

Une fois votre liste d’investisseurs établie, vous pensez que le plus compliqué est fait. Et non ! C’est le moment de rentrer dans le vif du sujet ! Plusieurs tactiques sont disponibles pour les atteindre :

  • Le « tir en rafale » : vous adressez votre dossier à tous !
  • Le ciblage type « sniper » : vous étudiez les critères visibles de chaque investisseur et envoyez votre dossier en personnalisant un minimum votre message.
  • La « roulette russe » : vous en choisissez quelques uns au feeling et leur communiquez votre dossier.

Vous pouvez également bénéficier des rencontres Entrepreneurs/Investisseurs organisées par les associations d’aide aux chefs d’entreprise, les syndicats patronaux (CGPME, MEDEF) et les Chambres de Commerce.
Dans tous les cas, l’expérience montre que pour capter l’attention d’un investisseur, votre dossier doit correspondre à ses critères, être synthétique, complet et différent des centaines qu’il reçoit.

Et ensuite ? Rien n’est pire que d’attendre la demande de rendez-vous ! Le temps passe et l’incertitude de ne pouvoir développer votre projet grandit !

Un Entrepreneur est un actif dont l’objectif est de faire avancer son entreprise. Alors si vous estimez que cela n’avance pas assez vite, gagnez du temps et de l’efficacité en vous faisant accompagner par un professionnel de la levée de fonds. Il vous conseillera dans votre recherche de financement et portera votre dossier directement vers les « meilleurs » investisseurs dont la stratégie d’investissement est en concordance avec votre projet. Comme aurait pu dire La Palisse, il est préférable de réussir à deux que d’échouer tout seul ! N’est-ce pas ?

À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires