Comment partir d’une idée ancienne pour en faire une idée nouvelle ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     26/06/17    
Comment partir d une idee ancienne pour en faire une idee nouvelle ?

Quel entrepreneur n’a pas rêvé un jour de trouver l’idée révolutionnaire qui changerait la phase du monde ? Sans avoir la prétention de devenir le prochain Steve Jobs par exemple, tout est encore possible. Il existe toujours de belles idées à voir le jour, complètement novatrices comme nous l’a prouvé Mark Zuckerberg, fondateur du réseau social Facebook au début du siècle, et comme peut nous le démontrer l’univers de la mode à chaque saison qui s’inspire des tendances du passé et les adapte à notre temps.

Analyser votre potentiel créatif

Avant toute chose, rien ne sert de chercher à recycler les idées du passé pour en faire naître de nouvelles sans une bonne dose de créativité. En effet, même si les entrepreneurs possèdent par nature cette caractéristique, ils ne l’ont pas tous dans les mêmes proportions, auquel cas ils pourront s’entourer de personnes plus ouvertes qu’eux en la matière, voire suivre des cours pour développer leurs facultés à innover. Ce potentiel créatif repose ainsi sur une bonne dose d’observation sur le monde, proche et plus lointain, en termes d’environnement économique, politique, socioculturel ou encore technologique par exemple. En effet, une idée peut provenir d’un pays voisin, mais ne pas encore avoir fait l’objet d’une commercialisation sur votre territoire. Elle peut aussi émaner de tendances d’antan voire ancestrales, comme avec la production de masse des recettes de grands-mères et des huiles essentielles. De plus, cette faculté s’appuie également sur une forte ouverture d’esprit pour oser émettre des idées sans trop y réfléchir avant d’une part, et les analyser ensuite sans jugement trop hâtif d’autre part.

Faire émerger une nouvelle idée à partir du passé

Vous avez ainsi l’âme d’un entrepreneur et de la créativité à revendre mais pas d’idées qui vous paraissent suffisamment différentes et novatrices ? Avez-vous essayé l’une des méthodes suivantes ? En effet, différentes techniques peuvent vous aider à faire émerger votre futur concept. La première méthode consiste à prendre un produit ou un service existant, d’en lister toutes les caractéristiques (composantes, technologie, taille, couleurs, matières…) puis de laisser libre cours à toutes vos pensées et de noter tous les éléments qui peuvent y être ajoutés, supprimés ou encore modifiés par exemple. La seconde ensuite, consiste en une association ou combinaison de concepts, là encore des produits ou services déjà sur le marché, pour aboutir à un projet novateur comme a pu l’être l’e-book dernièrement, la première boutique casher bio ou le premier restaurant d’hamburgers haut de gamme.

Réaliser son brainstorming

Le brainstorming, également connu sous le terme de remue-méninges, est certainement l’outil le plus employé. Celui-ci peut être opéré seul ou à plusieurs. Pour ce faire, toutes les idées qui viennent sont bonnes à inscrire par écrit, même les plus surréalistes, car l’important n’est pas la qualité des pensées à l’instant T mais bien la quantité d’idées suggérées. Pour trouver votre inspiration, écoutez-vous, c'est-à-dire recherchez en vous sur la base de vos centres d’intérêts, des informations que vous avez pu entendre ou lire, en provenance de différentes sources extérieures comme votre entourage et les médias par exemple. Les groupes de parole, aussi dits groupes d’idées, fonctionnent également sur le même principe.

Analyser le potentiel de votre idée

Une fois votre idée trouvée, il convient toutefois de vous assurer de son potentiel de séduction, car si effectivement elle vous plaît, il n’en est pas moins impossible qu’elle ne rencontre par le succès escompté auprès des consommateurs. Interrogez-vous ainsi de savoir si elle répondra à un besoin mais surtout à une demande, si elle sera rentable, et enfin si vous avez les moyens humains et financiers suffisants pour la développer.

Donnez une note à cet article