Comment créer une agence de voyage ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     29/07/14    
Comment creer une agence de voyage ?

Au cœur de la saison estivale, votre âme d’entrepreneur se laisse peut-être bercer par une idée portée par la vague touristique : et pourquoi ne pas créer une agence de voyage ? Avant de vous laisser guider dans une telle aventure, il est de mise de vous renseigner sur la destination où pourrait vous amener cette activité.

Qu’est-ce qu’un agent de voyage ? Il se définit comme un professionnel dont l’activité consiste à vendre des voyages ainsi que des séjours pouvant être individuels ou collectifs. Un agent de voyage est également habilité à fournir des services. Ces services se matérialisent par la délivrance de titres de transport ou la réservation de chambres d’hôtel. Il s’occupe également de l’organisation des visites de musées ou de monuments historiques.

Etape commune lors de la création d’une entreprise

Patience et exigence sont les mots d’ordre dans la création d’une agence de voyage. Cette activité est soumise au Code du Tourisme et se voit régie par la convention collective nationale de travail du personnel des agences de voyages et de tourisme. La première étape est propre à la phase de création de tous types d’entreprises.

D’abord, tout naturellement, vous devez établir un business plan que vous montrerait par la suite à votre banque ou autre investisseur.

Vous devez ensuite vous immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) en tant que personne morale, ou encore, vous-même, en tant que personne physique. Il vous faut par conséquent choisir votre statut (S.A.R.L., S.A.S., ...).

Des modalités spécifiques

Les conditions qui suivent sont, quant à elles, spécifiques à la création d’une agence de voyage.

Avant de s’installer, il est nécessaire de justifier, envers votre clientèle, d’une garantie financière suffisante. Le remboursement des frais reçus (forfaits touristiques) ainsi que les services fournis, pas uniquement relatifs au transport, sont à prendre en considération. La garantie financière sert ainsi à assurer ces remboursements.

D’un montant minimum de 200 000 euros puis de 10% de votre chiffre d’affaires déclaré, cette garantie se doit d’être souscrite auprès d’un organisme spécialisé dans les garanties collectives, d’un établissement de crédit, une compagnie d’assurance siégeant au sein d’un Etat membre de l’Union Européenne ou d’un groupement d’associations sans but lucratif ayant fait l’objet d’une autorisation particulière par un arrêté du ministre chargé du tourisme.

A mettre également dans vos indispensables, pour ouvrir une agence de ventes de voyages et de séjours, posséder une assurance qui garantie les conséquences financières de la responsabilité civile professionnelle.

Pour créer une agence de voyage vous devez être en mesure d’obtenir une immatriculation. Pour ce faire, certaines conditions sont à remplir en termes de formation ou d’aptitude professionnelle.

Le niveau de qualification professionnelle est au minimum d'un an auprès d'une structure touristique immatriculée auprès d'Atout France.

De manière plus spécifique, l’immatriculation doit être obtenue et se faire au registre des agents de voyages. Cette immatriculation est à renouveler tous les ans. Atout France se place comme l’agence de développement touristique de la France à laquelle vous devez adresser une demande d’immatriculation. Cette demande peut se faire par voie postale en remplissant l’un des deux formulaires (personnes physique ou personne morale) ou par voie électronique par le biais du site de l’agence. Dans chacun des cas, il est nécessaire de remplir le formulaire et de l’imprimer. Avant d’envoyer la demande, vous devez y joindre l’accusé de réception de la demande en ligne ainsi qu’une attestation de garantie financière, une attestation d’assurance de responsabilité civile professionnelle, et les pièces justificatives de l’aptitude professionnelle. A compter de la date de réception du dossier par Atout France, le délai maximum de réponse est d’un mois. Une lettre est envoyée au demandeur en cas de refus d’immatriculation par la commission. Si le cas se présente, les motivations justifiant la décision seront exposées à travers cette lettre. Un recours gracieux peut être adressé auprès du président de la commission. A partir de la notification, il faut compter un délai de deux mois.

Nos tools !

Créez et développez sereinement votre entreprise
Créez et développez sereinement votre entreprise

Vos documents juridiques rédigés par des avocats à prix enfin abordables

CLIQUEZ ICI
Publiez votre annonce légale au coût le plus bas
Publiez votre annonce légale au coût le plus bas

Vous trouvez moins cher ailleurs ? Nous vous remboursons la différence !

CLIQUEZ ICI
Pack de création Start-up
Pack de création Start-up

Legalstart.fr vous accompagne dans la création de votre Startup grâce à un service complet.

CLIQUEZ ICI