Comment maîtriser l’art du mensonge

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     02/12/13    
Comment maitriser l art du mensonge

Vous êtes en retard à un rendez-vous, vous avez loupé une conférence importante pour le boulot et vous n’avez aucune excuse valable ! Il ne vous reste plus qu’à mentir mais le hic c’est que vous ne maîtrisez pas cet art ? Voici quelques tuyaux pour devenir un « virtuose du mensonge »

Préparez-vous à l’avance

Un mensonge ne se fait pas à l’improviste, il se prépare.

Construisez votre argumentation sans rien laisser au hasard. Visualisez la scène du mensonge, vivez là. Cette technique est utilisée par les sportifs de haut niveau lors des compétitions. Avant chaque épreuve de force ils s’aident en visualisant l’effort. En effet, le cerveau n’a pas de réalité précise puisqu’il n’est pas dans vos habitudes de mentir. En visualisant votre mensonge vous l’accoutumerez à une situation qu’il va intégrer comme vécu.

Maîtrisez votre langage corporel

Mentir n’est pas qu’une affaire de mots. On a beau avoir toute la volonté du monde notre corps peut nous trahir à tout moment : transpiration excessive, bégaiement et tics nerveux. Essayez de gérer vos émotions et occupez vos mains afin d’éviter de triturer vos vêtements ou autre. Rangez vos fichiers en débitant votre mensonge par exemple.

Et surtout ne regardez pas en l’air (signe typique du menteur qui cherche une excuse), ne fixez pas exagérément votre interlocuteur pour paraître plus convaincant : vous susciteriez le doute et vous créeriez un sentiment de malaise.

Rapprochez votre mensonge d’une vérité

Tout inventer de A à Z est la chose à ne pas faire. Pour maîtriser l’art du mensonge rien de mieux que de s’accrocher à un détail réel. Déformez légèrement la réalité en procédant par omissions et imprécisions. Cela vous évitera d’inventer des histoires incohérentes.

Évitez de mentir en face à face

Si vous mentez occasionnellement et que vous n’avez pas acquis la méthode, évitez le face à face. Utilisez le téléphone ainsi votre interlocuteur ne vous verra pas vous dandiner d’un pied à l’autre. Si lors de votre mensonge votre voix fait des vibratos, mentez par email. Par mail, vous aurez tout le temps de formuler vos phrases correctement et de peaufiner votre mensonge.

Et n’oubliez surtout pas …

C'est vous qui prouvez quelque chose à la personne à qui vous mentez, pas elle. Alors ne la laissez pas vous interrogez. Si vous dîtes NON je n'ai pas fait ça, vous ne l'avez pas fait. Soyez ferme mais pas agressif.

Et sachez que le mensonge doit rester exceptionnel et que vous pouvez vous rendre définitivement ridicule et perdre la confiance de vos interlocuteurs, si vous oubliez votre mensonge !