Comment arriver à dépasser sa flemme ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    22/09/16    0
Comment arriver a depasser sa flemme ?

Remettre ce que l’on a faire du jour au lendemain pourrait être même qualifié de sport national tellement les adeptes sont nombreux. L’une des premières raisons pour laquelle nous n’effectuons pas nos tâches ne réside pas dans le manque de temps mais a pour origine « la flemme ». Très souvent, on parle d’« avoir la flemme » ou de « procrastiner ». Mais comment la combattre ?

Enlever les éléments perturbants

D’abord, il faut prendre conscience des éléments qui peuvent vous ralentir dans l’exécution de votre tâche. Vous aurez tendance à vous déconcentrer dès que vous le pourrez et les facteurs sont nombreux. Le générique de votre série préférée peut rapidement vous conduire à ne pas exécuter ce que vous devez ou encore une discussion avec une amie/ votre conjointe peut s’avérer beaucoup plus intéressante que de faire ce que vous devez faire. La première excuse étant la bonne, n’hésitez pas à vous fixer des limites et à enlever ce qui vous perturbe de votre environnement (pas la peine de quitter votre femme non plus).

Pensez que sinon vous rentrerez dans le cercle vicieux de la flemme

A défaut d’arriver à la combattre, pensez que les conséquences peuvent rapidement se faire sentir puisque vous pouvez rentrer dans une chaîne de stress. D’abord, l’idée de faire et de se mettre au travail peut devenir un motif de non exécution. Mais pensez que le pire arrive ensuite : quand arrive l’heure de l’échéance, vous aurez tendance à faire rapidement votre tâche, ce qui peut nuire à la qualité de votre travail ou encore faire que vous n’ayez pas le temps de la terminer. Dans le cas du report, l’idée de devoir refaire cette tâche le lendemain, vous créera à nouveau du stress et il faudra bien prendre conscience que vous n’aurez pas plus envie de la faire demain qu’aujourd’hui. Dans le cas du travail rapidement exécuté, vous n’aurez pas le sentiment de tranquillité et d’autosatisfaction qui en découle. 

Se lancer pour avoir de petits résultats

Afin de combattre la flemme, l’une des solutions consiste à se lancer sur des petites tâches. A chacune d’elle réalisée, vous aurez le sentiment du devoir accompli. La satisfaction qui en découle vous permettra de renforcer l’estime de vous. Plutôt que de vous dire, « j’aurais du faire cela », vous serez dans une optique conquérante ou vous pourrez dire : « j’ai déjà accompli cela. Il ne reste plus que cela à faire ». 

S’attaquer directement à ce que vous avez à faire

L’autre manière de fonctionner consiste à vous lancer dès maintenant dans des tâches que vous n’aimez pas et de vous dire que « plus tôt vous aurez fini, plus tôt vous serez tranquille ». Une fois la tâche effectuée, le sentiment d’accomplissement devrait prendre la suite et vous permettre de terminer facilement les autres tâches qu’il vous reste à effectuer. Dans tous les cas, pensez dès le début que vous ne serez pas en paix tant que vous ne l’aurez pas terminé. 

Agir rapidement sans réfléchir en suivant sa liste

Une autre technique très utilisée consiste à mettre vos tâches dans l’ordre de traitement et à affecter à chaque tâche une durée. Vous pourrez ainsi vous forcer à effectuer la tâche à l’heure écrite. Plus le niveau de détails est élevé, plus vous aurez tendance à être satisfait de votre avancée. Une fois votre travail bien avancé, vous serez concentré et vous aurez tendance à vouloir le terminer et à vous concentrer davantage et à ne plus ressentir la fameuse flemme. N’hésitez pas à vous créer des espaces de battements afin d’être en avance par rapport à votre liste et à vous dire qu’il vous restera plein de temps après pour faire ce que vous voulez.

Se mettre au travail dès que vous arrivez

L’une des plus grandes causes de la flemme est de la laisser s’installer. Plutôt que de se lancer directement dans la tâche à effectuer, on préfère faire tout ce qui n’est pas utile (aller sur Facebook, discuter avec les collaborateurs…). Résultat, on ne commence à travailler que tard alors que la journée est bien entamée. Lancez-vous directement en arrivant et vous verrez que vous toucherez rapidement les premiers fruits de votre travail. Les relances de vos collaborateurs qui attendent vos éléments diminueront et vous aurez moins de soucis à traiter. 

Se donner une récompense

Afin de vous féliciter de votre travail, n’hésitez pas à vous faire des petits plaisirs (puisque le temps gagné vous le permet). Vous assimilerez ainsi une « bonne » journée de travail avec récompense. La première d’entre elles sera dans le sentiment d’avoir votre temps avant la journée suivante… et de pouvoir en profiter.

Vous savez désormais comment combattre votre flemme et vous êtes encore là ? Au travail !

Donnez une note à cet article
d Vidéo
14 novembre 2014 6
À propos de l'auteur
L equipe Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
0 commentaire

Pas de commentaire encore !

Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié