Business plan : convaincre les investisseurs

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    01/02/10    0
Le passage obligé pour convaincre les investisseurs

Quel que soit le domaine d'activité envisagé, le business plan, ou plan d'affaires, est un document incontournable permettant de présenter le projet de façon détaillée.

Essentiel à la compréhension du concept par les investisseurs et autres partenaires, le business plan doit être réalisé avec méthode. Outil de travail, de communication, d'aide à la décision, ce dossier doit renfermer tous les éléments qui démontreront le potentiel de la future entreprise.

Bien qu'il existe des méthodes ou des documents type, le business plan doit avant tout correspondre à l'activité envisagée et en présenter tous les avantages. Il faudra, toutefois, veiller au respect de l'ordre chronologique des opérations.

Les questions auxquelles le business plan doit répondre

Au sein de ce document, les investisseurs potentiels devront trouver les réponses aux questions suivantes : en quoi consiste le concept ? Comment est composée l'équipe dirigeante ? Qui sont les clients visés par ce concept ? Comment est organisée la concurrence ? Dans quel délai l'entreprise sera-t elle rentable ? Quelles sont les stratégies conduisant à pénétrer le marché ?

Les caractéristiques du business plan (plan d'affaires)

Simple, clair, concis, argumenté, convaincant, telles sont les qualités d'un bon business plan. Un investisseur a avant tout besoin d'être séduit par le projet. Le business plan devra donc refléter les qualités commerciales de l'équipe dirigeante.

Chaque étape doit se conclure par la validation du projet en fonction des paramètres extérieurs (le marché, les données financières, la réglementation…).

Dans la pratique, il est essentiel que ce document ne soit pas trop long, une trentaine de pages complétées par des annexes suffisent généralement à la compréhension du projet.

Par ailleurs, un investisseur est une personne souvent très occupée. Il ne peut généralement pas consacrer beaucoup de temps à la lecture d'un business plan, sachant qu'il en reçoit de nombreux chaque jour. Dans ce contexte, un résumé appelé également « executive summary » permet à l'investisseur de comprendre tout de suite de quoi il s'agit. Véritable exercice de style, ce résumé doit contenir, en deux pages maximum l'essence du projet qui a sûrement nécessité des mois de gestation.

De ce document découleront l'ensemble des moyens à mettre en place afin d'assurer le bon démarrage de l'entreprise. 

Donnez une note à cet article
d
À propos de l'auteur
L equipe Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
0 commentaire

Pas de commentaire encore !

Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié