Les boutiques éphémères, un outil de notoriété et de visibilité

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/12/18    
boutiques ephemeres outil notoriete visibilite

Pour les Start-up qui cherchent à acquérir visibilité et notoriété et les grandes enseignes qui souhaitent rencontrer leur clientèle ou tester un produit, les boutiques éphémères demeurent une réelle opportunité. Les magasins éphémères, pop-up store ou pop-up shop, représentent un concept qui répond à une nouvelle tendance et qui s’installe au cœur de la ville, des stations touristiques et dans des lieux très fréquentés.

C’est en général pour tisser un lien avec la clientèle que les entreprises décident l’ouverture d’une boutique éphémère. Cela est d’autant plus vrai pour certaines entreprises qui n’ont de relations avec leurs clients que par l’intermédiaire du web et désirent créer des relations conviviales. Les boutiques éphémères placent le contact humain et l’expérience client au centre de leurs préoccupations. Les pop-up stores proposent ainsi souvent des démonstrations. L’important demeure la visibilité.

Quels secteurs sont porteurs ?

En Grande-Bretagne, plus de 10 000 pop-up stores ont été lancés depuis 2014. Le marché représente désormais 2,3 milliards de livres, soit près de 3 milliards d’euros, selon EE et le CEBR (Centre for Economics and Business Research - Centre de la Recherche en économie et Business), c’est dire leur atout !  D’après les chiffres issus du livre blanc Pop-up store, la conquête d’un territoire d’expression pour les marques par Klepierre, 2015

Presque ¼ des pop-up stores créés sont dans le secteur de l’alimentaire (regroupant l’alimentation, les boissons non alcoolisées et alcoolisées) : attirer des passants vers un pop-up store ayant pour thématique l’art culinaire ou les boissons. Par exemple, la marque de soda Orangina ou encore le producteur de glace Magnum ou les céréales pour le petit déjeuner Kellog’s ont tous eu leur propre pop-up store.

Quelques chiffres significatifs

  • 23% des pop-up stores ont comme thématique la mode (habillement, maroquinerie, bijoux, horlogerie…) : comme Petit Bateau, d’Armani ou encore de Célio
  • 11% des pop-up stores concernent les produits et services multimédias à savoir les marques de smartphones comme Samsung, de téléviseurs ou de consoles vidéo. 
  • 8% des pop-up stores concernent le secteur de la beauté à savoir les enseignes de distribution comme Sephora ou les marques en propre comme Nuxe.
  • 4% des pop-up stores ont comme thématique l’automobile : Mercedes, Porsche ou encore Renault Twingo y ont eu recours. Ainsi, 70% des pop-up stores en France ont comme thématique l’un de ces cinq secteurs et concernent la vente ou la promotion d’un produit. 

Mais pourquoi les grandes marques sont-elles intéressées par les boutiques éphémères ?

Elles cherchent d’abord de la visibilité ! Si leurs produits restent placés dans les grandes surfaces sur des linéaires au milieu de leurs concurrents, il s’agit ici de posséder un lieu uniquement dédié à leur marque qui leur permet de tisser un lien de proximité avec le consommateur.

Comment mettre en place une boutique éphémère ? Posez-vous les questions essentielles

  • De quelle superficie ai-je besoin ?
  • À quelle période de l’année ?
  • Dois-je privilégier un espace intérieur ou extérieur ?
  • Quelle ville ou quartier est le plus adapté à mon projet ?

Mais aussi choisir le lieu adéquat :

  • Une boutique dans un magasin existant, ou « pop-in store »
  • Un kiosque ou stand sur un événement
  • Une galerie ou un lieu événementiel
  • Un Showroom
  • Un centre commercial
  • Un lieu insolite …

Mais n’oubliez pas d’identifier les heures d’affluence : enregistrez les jours et heures de pic d’affluence, de ventes et les déplacements des passants.

Et surtout ne pas oublier de s’inscrire au registre du commerce !

La création d’une boutique éphémère nécessite une inscription au Registre du Commerce et des Sociétés. Cette mention doit être faite un mois avant l'ouverture et au plus tard 15 jours après le début de l'activité.Si la boutique éphémère n'est qu'une émanation d'une entreprise déjà immatriculée, le CCRCS (Comité de Coordination du registre du Commerce et des Sociétés) a considéré dans un avis de 2015 (n°2015-027) que le magasin éphémère était un établissement secondaire, peu importe la durée de l'activité. Du fait de cette qualification, il est nécessaire soit de demander une inscription complémentaire (si l'établissement secondaire est situé dans le ressort du tribunal d'instance où l'entreprise est immatriculée) ; soit de demander une immatriculation secondaire (si ce n'est pas le cas).

Attention !

L'absence d'immatriculation ou l'immatriculation incomplète après injonction du juge peut être sanctionnée par une amende pouvant aller jusqu'à 4 500 € et par une peine d'emprisonnement de 6 mois maximum.

Quelques exemples

Un pop-up store a ouvert pendant trois mois aux Galeries Lafayette, boulevard Haussmann.

Les fans de la saga Harry Potter sont aux anges. Un pop-up store dédié au célèbre sorcier va ouvrir pour trois mois aux Galeries Lafayette, boulevard Haussmann dans le IXe arrondissement. Uniformes, goodies, et divers objets collectors de la saga Harry Potter seront vendus dans cette boutique ouverte du 7 novembre au 7 janvier 2019.

Un timing associé à la sortie des films puisque l’ouverture du magasin aura lieu la veille de l’avant-première mondiale des « Animaux fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald », qui aura lieu le 8 novembre à… Paris.

Le pop-up de Nike et des sneakers converse 

Nike a lancé à New York une boutique éphémère en forme de boîte à chaussures géante, recouverte de leds, pour une durée de trois jours. La marque de sneakers Converse, qui baigne dans un univers rock, a quant à elle déjà ouvert deux pop up stores à Paris : l’un axé sur un univers musical et consacré au tatouage dans un ancien studio d’enregistrement, et l’autre dédié à la personnalisation de deux-roues dans un garage.

Lancer un pop-up store peut aussi être l’occasion de proposer des produits spécialisés, de saison ou 100 % personnalisés. Selon un sondage de PopUp Republic, 39 % des personnes interrogées attendent de trouver des services et produits uniques dans un pop-up store car les clients cherchent l’exclusivité, la valeur ajoutée.

Donnez une note à cet article