Bien-être en entreprise : top 10 des choses à ne pas faire

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     21/04/18    
bien etre entreprise top choses faire

Lorsqu’on occupe la lourde responsabilité du dirigeant, il arrive que l’on ruine le bien-être de ses salariés sans même s’en rendre compte. Être heureux au travail est pourtant un facteur essentiel à votre activité. En plus de favoriser la productivité, il facilite le recrutement de talents, les nouvelles générations se souciant davantage de leur bien-être. Voici donc dix choses à ne pas faire si vous ne voulez pas risquer de rendre vos salariés malheureux.

Adopter une décoration aux tonalités mélancoliques  

Dans une entreprise, la décoration est un point à ne pas négliger. Des murs fades ou des accessoires qui relèvent d’une faute de goût peuvent nuire au moral des troupes. Préférez plutôt quelque chose de coloré (sans pour autant aller dans l’excès) pour procurer de la joie à vos collaborateurs. Évitez les animaux empaillés, les décorations trop sombres ou encore les posters d’adolescents. Un espace de travail sobre et convivial mettra tout le monde d'accord.

Disposer d’une mauvaise luminosité

La luminosité se place, elle aussi, comme un élément à considérer. Des locaux mal éclairés peuvent, certes, agacer vos salariés mais également les déprimer. Des bureaux sans fenêtre pourraient vite donner l’impression d’une structure hospitalière voire d’une prison… À l’inverse, pouvoir jeter un œil dehors de temps en temps permet aux salariés de s’évader quelques instants, avant de se remettre au travail, l’esprit un peu plus libre.

Trop mettre la pression à vos salariés

Certaines pratiques de management placent le bien-être totalement à l’écart pour ne conserver qu’un climat gorgé de stress. Mais mettre sans cesse la pression à vos salariés aura tendance à faire peser une mauvaise ambiance dans vos locaux. Faites-leur davantage confiance ! S’ils sont là c’est qu’a priori,  ils sont talentueux. Gardez en tête l’idée que toute pression inutile n’aura pour effet que d’abaisser leur motivation.

Ne pas faire attention aux mauvaises odeurs 

Le bien-être repose souvent sur les cinq sens. Une odeur d’humidité, de renfermé ou encore d’un plat réchauffé qu’un collaborateur mange à son poste de travail peut rapidement devenir désagréable. Il est de votre responsabilité, en tant que dirigeant, de veiller à ce que ce genre d’incidents n’arrivent pas ou, auquel cas, d’y remédier au plus vite.

Laisser l’espace de travail devenir trop bruyant

Tout comme l’odeur, des bruits mal venus peuvent venir perturber vos salariés au quotidien, d’autant plus lorsqu’on fonctionne en open space Des appels répétés ont vite fait de déconcentrer ces derniers, au même titre qu’une conversation sans lien avec le travail entre deux collaborateurs. Veillez à ce que les appels s’effectuent un maximum dans un espace dédié du type salle de réunion et à ce que les échanges personnels aient lieu pendant les pauses.

Ne pas résoudre certains conflits entre collaborateurs

Vous pouvez offrir à vos salariés le meilleur espace de travail au monde, si ces derniers ne s’entendent pas entre eux, ils n’en seront pas plus heureux. Si chaque conflit n’est pas à régler au cas par cas, certains pourraient entacher la cohésion du groupe. Lorsque de mauvaises relations impactent directement l’ambiance générale, prenez les choses en main pour ne pas laisser les relations s’envenimer. Tentez de trouver avec eux une solution si celle-ci concerne leur travail. Autrement, rappelez-leur simplement qu’ils se trouvent dans un environnement professionnel et qu’ils doivent agir comme tel.

Fournir un salaire en décalage avec le travail réalisé

Bien que ce ne soit pas la seule, lors du recrutement, le salaire constitue souvent l’une des principales motivations de vos salariés. Cet aspect financier détient en effet une incidence sur leur part de bien-être. Un salaire insuffisamment élevé par rapport au travail effectué générera un sentiment de frustration chez vos employés. Un sentiment qui pourrait bien conduire à une baisse de motivation.

Ne pas réguler la température des locaux

Que l’on soit en hiver ou bien en été, un chauffage trop bas ou une mauvaise climatisation risque de peser sur le moral de vos salariés. Quand il fait trop chaud ou trop froid, il devient difficile de se concentrer. Une température inadaptée pourrait d’ailleurs mettre vos salariés mal à l’aise.

Ne pas disposer d’espace de détente

Il n’est pas nécessaire de disposer de bureaux de 350 m² pour offrir à ses salariés un espace propice à la détente. Une simple pièce composée de quelques petits poufs, d’un matelas ou d’une console de jeux fait parfois largement l’affaire. Le tout est qu’ils se sentent bien et qu’ils puissent penser à autre chose qu’à leur travail le temps d’une sieste ou d’une partie de cartes.

Laisser le désordre envahir les bureaux

Des bureaux mal ordonnés peuvent suffire à affecter le moral des troupes. Travailler quotidiennement au sein d’un espace désordonné voire qui manque d’hygiène peut vite devenir problématique. En plus de la propreté, il est indispensable d’avoir des bureaux, dans l’ensemble, bien rangés. Ils reflètent, aux yeux de vos salariés comme de vos clients, l’image de votre entreprise, alors, ne la négligez pas.

Les nouvelles générations s’attachent de plus en plus à la question du bien-être en entreprise. À défaut de pouvoir assurer le bonheur de chacun de vos salariés, vous pouvez, du moins, y contribuer sur leur lieu de travail grâce à de simples gestes. Pensez-y ! 

Donnez une note à cet article