Bien être au travail

Philippe Zourabichvili     13/03/13    
Bien etre au travail

Les personnes passent une grande partie de leur temps au travail et elles ont besoin de se sentir comme à la maison, à l’aise, détendues et de ce fait plus impliquées, plus ouvertes et plus communicantes.

Aujourd’hui les entreprises ont conscience qu’il faut améliorer les conditions de travail mais elles restent encore assez frileuses.

Elles considèrent encore la démarche comme une dépense supplémentaire et non comme un investissement à long terme visant à améliorer les performances de leurs collaborateurs.
Elles n’en perçoivent pas les effets immédiats.

Le fait de rajouter : une plante verte, un éclairage, un cadre au mur ou un nouveau bureau ne sont pas des éléments suffisants pour rendre plus efficace ses salarié, car il n’y a pas de réel changement.

Les questions qu’une entreprise peut se poser :

Comment optimiser mon espace sans ajouter de m2 supplémentaires

Comment organiser mon espace par rapport à ma façon de travailler

  • Quels services de l’entreprise mettre cote à cote, comment fluidifier les échanges internes ?
  • Quel est mon budget
  • Quel est l’impact des travaux sur mon quotidien
  • Quelle est l’image que je veux donner en interne comme en externe

Les bons conseils :

  •         Faire un état des lieux et des besoins pour installer chaque personne correctement et définir un cahier des charges. Il faut donner au collaborateur une meilleure image de leur société, qu’ils soient fiers d’y travailler et de contribuer à son développement.
  • Définir précisément les zones: accueil visiteurs, circulation, salles de réunion, zones de travail   
  • Prévoir les espaces de détente : café, repos, restauration – Négliger ces espaces peut avoir des conséquences négatives sur le bien être des collaborateurs et leur communication informelle.
  • Déterminer précisément ce que l’on souhaite faire et à quels résultats mesurables on souhaite aboutir
  • Fixer un budget prévisionnel avant travaux qui permette à un(e) architecte et/ou décorateur d’intérieur de partir de cette base pour raisonner de manière plus pertinente et adaptée.

Claire Mouret Architecte d’intérieur nous précise que son métier consiste d’abord à écouter son client pour bien répondre à ses problématiques et parfois même l’aider dans l’élaboration de son cahier des charges.
L’avantage de travailler avec un(e) architecte étant d’aboutir à plusieurs propositions d’aménagement prenant en compte l’optimisation et la valorisation des espaces sur une surface définie.

L’Architecte s’attachera aussi à concevoir l’unité du lieu pour valoriser la meilleure atmosphère de travail et l’image de l’Entreprise. 

Donner une âme à l’espace, définir les codes couleurs, sélectionner le mobilier pour son design mais aussi pour son ergonomie (meilleur confort de travail donc moins d'absences pour problème du dos), étudier un éclairage adapté à un confort visuel non agressif, sans oublier les questions d’acoustique et d’accessibilité des locaux.

Une fois ces étapes franchies l’Architecte d’Intérieur va avoir un rôle de maitre d’œuvre dans la phase des travaux. Sa connaissance des différents corps de métier et son habitude des chantiers vont favoriser un gain de temps mais aussi très souvent la réduction des coûts.

En conclusion, votre projet d’aménagement bien maîtrisé c’est :

L’assurance d’avoir une réponse adaptée qui apporte indéniablement une nouvelle dynamique à votre entreprise avec des résultats rapidement mesurables :

  • Des collaborateurs heureux et fiers de leur entreprise. Reconnaissants face à ces évolutions et naturellement plus efficaces dans leurs missions.
  • Ils seront également les premiers à véhiculer cette nouvelle image d’une entreprise qui va bien et qui fait envie.
  • L’image d’une société dynamique et attractive, qui ose aller en avant  et qui séduira clients et partenaires.