Les astuces pour sélectionner son associé

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     07/05/15    
astuces selectionner associe

Le désir de s’associer pour l’entrepreneur peut être motivé par plusieurs raisons. Quelles qu’elles soient, l’essentiel est de trouver la perle rare. Cette personne devra avoir les mêmes objectifs que vous et prendre à cœur l’avenir de l’entreprise. Quelles sont alors les astuces pour faire le bon choix ?

Quels sont les avantages lorsque l’on a un bon associé ?

Diriger une entreprise avec un collaborateur est non seulement une expérience enrichissante mais comporte aussi de nombreux avantages. En effet, s’associer est un moyen de lever plus de fonds. Cela permet également à l’entreprise d’acquérir des compétences complémentaires, d’avoir un nouveau carnet d’adresse, plus de créativité, de diversifier les idées et de gagner en crédibilité. L’entrepreneur perd aussi en autonomie dans ses décisions, partage ses responsabilités, est obligé d’obtenir des résultats et doit faire preuve de motivation pour continuer.

Les qualités à rechercher chez un collaborateur

Le partenaire, personne avec qui l’entrepreneur devra partager sa vie en entreprise, doit disposer de certaines qualités. Ainsi, quel que soit le moyen utilisé pour le recruter (entretien, recommandation), le futur associé doit être digne de confiance, chose pas toujours facile à obtenir. La plupart du temps, les informations connues proviennent d’un CV et parfois d’une lettre de motivation. L’astuce consiste en la vérification des références renseignées et en une enquête complémentaire afin de déterminer la moralité de la personne. Si le retour est positif, il faudra quand même tenir compte d’autres critères avant de statuer. Le futur associé doit donc avoir : 

• la même envie que l’entrepreneur de construire une vision commune
• le sens des responsabilités 
• le sens de l’écoute 
• l’intérêt collectif
• le respect du prochain.

L’entrepreneur peut également s’associer avec des personnes dont la loyauté et la moralité ne sont plus à prouver. Il peut s’agir d’un ancien camarade de classe, d’un ancien collaborateur, d’un filleul, d’un autre entrepreneur, etc.

Les compétences à prendre en compte

Un associé doit obligatoirement apporter un apport à l’entreprise. En fonction de sa nature, il faut tenir compte de la capacité du futur collaborateur à respecter son engagement. Il faut donc savoir s’entourer des meilleurs, voire plus compétent que soi, pour réussir. Ainsi, le choix de l’associé varie d’une entreprise à une autre en fonction des aptitudes recherchées. L’entrepreneur doit donc cibler des domaines de compétences notamment complémentaires. Cela peut être dans la gestion, la communication, l’informatique… . Quelque soit la compétence, elle doit être utile à l’entreprise et, avant tout, vérifiée. Vient ensuite la compatibilité dans le travail, l’organisation et l’entente. L’ensemble des efforts des collaborateurs doivent encourager la réussite de leur entreprise.

Les dispositions à prendre après le choix de l’associé

Maintenant que le choix de l’associé est fait, il faut se mettre à jour juridiquement. Chaque entreprise, régie par des règles, doit entreprendre les démarches nécessaires, comme par exemple effectuer le pacte d’associé. Au préalable, il serait aussi bien d’établir des règles de travail, de répartir des tâches et d’éclaircir tous les points et détails pouvant créer des situations d’ambigüité.

Donnez une note à cet article