Apple débourse 1 milliard de dollars pour produire ses propres séries

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     18/08/17    
apple debourse milliard dollars produire propres contenus

Après avoir conquis les univers de la téléphonie et du streaming musical, la firme de Cupertino se lance un nouveau défi : produire ses propres séries TV. Apple ne cache plus cette ambition depuis quelque temps et souhaiterait ainsi faire de l’ombre à son concurrent, Netflix. Elle serait sur le point de dépenser un milliard de dollars pour financer ses propres contenus, « de qualité HBO » de préférence.

L’urgence de produire ses propres contenus

La menace Netflix plane sur Apple… Cette plateforme payante proposant des séries originales rencontre un succès fulgurant et la marque à la pomme a bien compris que ce type de contenus s’avère indispensable. Le service de location de films et séries iTunes a d’ailleurs explosé depuis 2012, en passant de 35% à 50%, il lui apparaît donc urgent de se mettre à la production de contenus originaux. La firme a indiqué qu’elle compte financer une dizaine de programmes « de qualité HBO », pouvant rivaliser avec les séries Netflix. Elle vient d’allouer un milliard de dollars à ce projet.
Comme à son habitude, Apple est allée chercher les meilleurs pour parvenir à ses fins : elle a annoncé le recrutement de Jamie Erlicht et Zack Van Amburg, tous droits sortis de chez Sony Pictures Television et producteurs de Breaking Bad ou encore The Crown. Lors de son arrivée, le deuxième déclarait : « Nous voulons apporter à la vidéo ce qu'Apple a réussi avec succès avec ses autres services et produits. » Les deux professionnels auraient déjà commencé à planifier des rendez-vous à Hollywood.

De premières tentatives aux résultats mitigés

La marque à la pomme n’en est pourtant pas à son coup d’essai en matière de diffusion de contenus propres. Elle démarrait la semaine passée une émission reprenant le concept de celle de l’animateur James Corden, Carpool Karaoke, réservée aux abonnés d’Apple Music. Le principe consiste à réunir des stars dans une voiture et à les faire chanter, ce qui plaisait assez aux téléspectateurs jusque-là. Appuyée par une vaste campagne sur les réseaux sociaux et par la réputation du présentateur, la version d’Apple ne les a toutefois pas convaincus, ces derniers disent de cette émission qu’elle aurait « perdu son âme ». La firme de Cupertino avait également lancé un « The Voice des Applications », Planet of the Apps, qui n’avait pas non plus séduit les viewers. Malgré un casting plutôt sympathique composé de Jessica Alba et Gwyneth Paltrow, Planet of the Apps, première télé-réalité d’Apple, ne parvenait pas à s’imposer réellement. Affaire à suivre…

Donnez une note à cet article