Accompagner la transformation digitale des entreprises

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     19/10/18    
accompagner transformation digitale entreprises

Jean-Christophe Conticello s’est lancé dans l’aventure entrepreneuriale il y a près de vingt ans. Avec plusieurs sociétés à son actif, la création d’entreprise n’a plus de secrets pour lui. Actuellement à la tête de Wemanity, spécialiste de la méthode agile, il fait de la transformation digitale l’une de ses priorités.

« J’ai parfois eu envie de tout arrêter mais, avoir une entreprise, c’est un peu comme avec un enfant. Ce n’est pas parce qu’il se conduit mal de temps en temps qu’on le laisse tomber », lance le serial entrepreneur. Jean-Christophe Conticello n’en est pas à sa première expérience entrepreneuriale. Issu d’une famille de commerçants, il a, pendant près de vingt ans, multiplié les créations d’entreprises innovantes. « Dès le départ, mon objectif était d’entreprendre. C’est un virus que j’avais en moi. » Depuis 2013, le dirigeant est à la tête de Wemanity, spécialiste dans la transformation dite de la méthode Agile.

Wall Street, le graal de la finance

Avant de devenir un serial entrepreneur, Jean-Christophe Conticello a débuté sa carrière dans la finance. C’était il y a près de vingt ans. Après une école de commerce et un stage à la Bourse de Paris, en 1997, le jeune diplômé évolue rapidement vers New York. Spécialisé en fusion-acquisition, c’est à Wall Street qu’il fait ses armes. « C’était le début des nouvelles technologies, d’internet et du temple des médias. J’étais baigné dans la folie du web », se souvient l’entrepreneur. En l’espace d’un an, il décroche son premier job en tant qu’analyste du marché financier. À partir de là, tout s’enchaîne. Jean-Christophe Conticello rejoint le fonds d’investissement Morgen, Evan & Company puis, bascule, en 1999, chez Oven Digital, une société internationale de développement web. Rapidement associé aux décisions, il prend également part au capital de l’entreprise. « Trois mois après mon arrivée, le dirigeant m’a laissé les mains libres. J’ai alors pris la tête de l’équipe commerciale puis celle du pôle Europe. Ce fut ma première expérience entrepreneuriale, raconte-t-il, avant de poursuivre : À ce moment-là, je me suis dit que je n’allais pas m’arrêter en si bon chemin. » La machine est lancée.

En 2001, l’entrepreneur fonde Nexouth, une plateforme électronique issue du domaine de l’énergie. « J’ai toujours essayé d’allier la technologie et la finance », lâche-t-il. Trois ans plus tard, c’est au tour d’Adneom Technologies d’être créée afin de développer des logiciels de trading. Si les crises comme celle des attentats du 11 septembre 2001 ou celle financière de 2008 compliquent parfois l’aventure, Jean-Christophe Conticello ne lâche rien. « Il faut être chef d’orchestre et embarquer ses équipes avec soi. Certes, créer, fidéliser et engager n’est pas évident, mais c’est ce qui fait la beauté entrepreneuriale. » Quelques autres créations d’entreprise plus tard (pour ne pas toutes les citer), le dirigeant dresse un constat : la transformation digitale est au cœur de la vie des entreprises. Et pour répondre à cet enjeu, il fonde Wemanity.

« We » pour « faire ensemble » 

Tout au long de sa carrière, Jean-Christophe Conticello a côtoyé start-up et grands groupes, dont certains sont devenus des géants du web. Et ce qui a forgé leur réussite, selon lui, réside dans leur façon de travailler : « Ils sont parvenus à scaler leur modèle, à conserver leur capacité d’innovation et ne cessent de se transformer, principalement grâce à la méthode Agile [une technique itérative et collaborative qui considère en priorité les besoins du client ainsi que ses évolutions, ndlr]. » De là, est née Wemanity, spécialiste de la transformation Agile. Établie en 2013, l’entreprise de plus de 450 salariés aide notamment les grands groupes à concurrencer les start-up en « se transformant de l’intérieur ». Déjà présente dans plusieurs pays (France, Belgique, Hollande, Luxembourg, Suisse, États-Unis et Angleterre, ndlr), « l’enjeu demeure, d’ici 2050, de changer le monde du travail grâce à la force de l’Agile, basée sur l’innovation et la coopération », résume son dirigeant. L’objectif d’ici 2020 : devenir la référence internationale en transformation agile et digitale. 

Donnez une note à cet article