Un cursus d'entrepreneur à l'école de commerce

    14/05/13    

Dès la rentrée de septembre 2013, les étudiants de L’IFAG école de management de Nantes, auront la possibilité de suivre un programme intitulé « Cursus Entrepreneuriat», permettant ainsi aux étudiants d’allier études et création d’entreprise. 

Grâce à ce parcours axé sur l’entrepreneuriat, les étudiants pourront répartir leurs heures de travail entre les cours et la création de leur propre entreprise. Tout cela avec l’assistance d’un tuteur professionnel.

Le directeur national du réseau IFAG (l’Institut de Formation aux Affaires et à la Gestion), Dominique Lemaire, justifie la décision de créer ce programme en affirmant qu’« aujourd'hui, en France, aucune école de commerce n'aide véritablement ses étudiants à lancer leur entreprise pendant leurs études. Il existe des incubateurs d'entreprises mais ils s'adressent essentiellement aux étudiants en fin d'études. C'est pourquoi, nous mettons en place ce cursus qui sera accessible aux étudiants dès la première année ».

On constate une volonté de la part de L’IFAG de marquer sa différence, en se démarquant des cursus traditionnels proposés par les écoles de commerce.

Deux à trois jours par semaine les étudiants seront en incubateur et le reste du temps en cours. 
Ce système est un mélange d’alternance, associé à l’esprit d’entrepreneuriat, explique Dominique Lemaire. Chacun des projets proposés par les étudiants, sera encadré et suivi par des professionnels. Quatre étapes clé succéderont au lancement du projet : création du projet d’entreprise, développement du business plan et dépôt des statuts, levée de fonds et aide au démarrage.

Ce parcours étant réservé aux plus motivés, une sélection avant la rentrée sera faite. Toutefois, l’étudiant pourra se réorienter vers un programme plus classique à mi-parcours si celui de l’entrepreneuriat ne lui convient pas

.Côté financement, un jury de banquiers et de business angels investiront s’ils le souhaitent sur des projets et les aideront à se développer. L’IFAG envisage également de créer un fond de dotation.